Affiche La Chatte sur un toit brûlant

Critiques de La Chatte sur un toit brûlant

Film de (1958)

Quelle est la victoire d'une chatte sur un toît brûlant?

Ce soir j'ai envie du grand Hollywood. Envie de voir des personnages s'entre-déchirer dans un fin mélange de sophistication et de décadence. Quoi de mieux alors que de regarder ce couple composé de la sublime (et je pèse mes mots) Elizabeth Taylor et de la beauté hypnotique de Paul Newman? Pourtant très vite je prends peur, je fais face à une énième... Lire l'avis à propos de La Chatte sur un toit brûlant

6 6
Avatar Westmat
10
Westmat ·

Critique de La Chatte sur un toit brûlant par JimAriz

La Chatte sur un toit brûlant est l'adaptation d'une splendide pièce de Tennessee Williams à la sauce hollywoodienne. L'avantage c'est qu'on a le droit à deux immenses acteurs qui s'affrontent avec de très bons dialogues et ne cesse de faire état de leur talent grandissant, à savoir Paul Newman et Elisabeth Taylor. Le désavantage vient du puritanisme bien américain qui interdit tout sous-entendu... Lire l'avis à propos de La Chatte sur un toit brûlant

6
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

Critique de La Chatte sur un toit brûlant par abarguillet

L'intelligence et la sensualité du scénario de Richard Brooks a bénéficié d'une interprétation parfaite, notamment celle éblouissante d'Elisabeth Taylor, dont on ne dira jamais assez combien elle était une excellente actrice, actrice d'instinct qui ne fut pas toujours bien employée, hélas ! et qui trouve là l'un de ses plus beaux rôles. Ce fut, lors de ce tournage, que son mari Michael Todd... Lire l'avis à propos de La Chatte sur un toit brûlant

5
Avatar abarguillet
8
abarguillet ·

Mythique

J'ai lu la pièce de Tennessee Wiliams, et je viens de voir le film histoire de combler une après-midi de solitude. Une superbe adaptation de l'oeuvre que nous livre Richard Brooks, un film superbement mené par Elisabeth Taylor et Paul Newman, qui sont vraiment grands. L'acteur qui joue le père, élément clé du scénario, fait aussi une performance remarquable. Une famille qui se déchire, sur... Lire la critique de La Chatte sur un toit brûlant

6 3
Avatar Julius
9
Julius ·

Critique de La Chatte sur un toit brûlant par Le Blog Du Cinéma

Lorsqu’il se concrétise enfin en 1957, le projet d’adapter la pièce éponyme de Tennessee Williams a déjà quelques bâtons dans les roues. Le casting s’est éternisé à l’interprétation comme à la mise en scène et Elizabeth Taylor se sort douloureusement d’un veuvage extrêmement prématuré. Surtout, la censure empêche de traiter entièrement la question de l’homosexualité, pourtant essentielle dans... Lire la critique de La Chatte sur un toit brûlant

4
Avatar Le Blog Du Cinéma
6
Le Blog Du Cinéma ·

Une moiteur cruelle et désespérée

"La Chatte sur un toit Brûlant", à la moiteur cruelle et désespérée, est à mon avis l'une des rares adaptations réussies d'une pièce de Tennessee Williams, sans doute parce que Richard Brooks réussit à éviter par sa mise en scène les pièges habituels du psychodrame théâtral : le tunnel de certains dialogues, le poids des mots trop brillants écrasant... Lire la critique de La Chatte sur un toit brûlant

2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Critique de La Chatte sur un toit brûlant par sebabarre

Pas lu la pièce, mais le gros point noir, c'est que la première moitié ne ressemble à rien d'autre qu'à une pièce de théatre filmée. Hyper bavard, c'est fixe, mou, faut un peu s'accrocher. ça s'anime un peu quand on sort de la chambre, heureusement d'ailleurs, et au final on a plus le sentiment d'avoir vu un bon film. Surtout grâce à Burl Ives, assez fantastique dans son rôle (Newman est trop mou) Lire la critique de La Chatte sur un toit brûlant

2
Avatar sebabarre
7
sebabarre ·

Critique de La Chatte sur un toit brûlant par nietp

L'adaptation d'un Tramway nommé Désir m'avait déjà semi-plue à cause de la censure : pas mal de trucs ont été tronqués, mais ça ne gênait pas la trame principale. Là, ça devient plus relou, quand même : une pièce sur le thème de l'homosexualité adapté en film où on ne peut pas en parler... bon. Pas beaucoup d'efforts pour contourner la censure: on change juste le thème du film (centré sur la... Lire la critique de La Chatte sur un toit brûlant

2
Avatar nietp
6
nietp ·

Le bon film dans années 50 (...Les années 50 donc...)

C'est très drôle souvent et les acteurs sont biens. On déteste toute la famille de Brick (Paul Newman), dont le frère (Gooper) et la belle-soeur (Mae) et leurs nombreux (très nombreux, trop nombreux enfants) sont insupportables ! Gooper et Mae sont des lèches culs sans vergogne qui attendent avec avidité la mort de "Big Daddy", le père de Brick et Gooper. Big Daddy est un nom qui évoque le... Lire la critique de La Chatte sur un toit brûlant

3
Avatar Hanna_Corbera
5
Hanna_Corbera ·

Critique de La Chatte sur un toit brûlant par domguyane

Paul Newman et Elizabetth Taylor ont magistralement endossé les personnages de Tennessee William. Pour des raison évidentes, le film date de 1958, il insiste plus sur les relations du fils avec son père que sur son homosexualité. Lire l'avis à propos de La Chatte sur un toit brûlant

2
Avatar domguyane
9
domguyane ·