La chatte sur un toit brulant de Richard Brooks

Avis sur La Chatte sur un toit brûlant

Avatar Missbale974
Critique publiée par le

Adaptée de la célèbre pièce éponyme de Tennessee Williams,ce film éblouit par la qualité de sa réalisation et par l'interprétation magistrale des comédiens.Une chatte sur un toit brulant dresse le portrait réaliste d'une famille comme les autres,qui semble être heureuse et harmonieuse mais au delà des apparences,chaque membre de la famille traine une casserole.A commencer par Brick(le fils de Big Daddy),qui se réfugie dans l'alcool depuis le suicide de son meilleur ami dont il tient pour responsable,sa femme Maggie.Il hait cette dernière,la rejette.Il ne supporte plus aucun contact physique avec elle au point de préférer le canapé au lit conjugal ou encore d'essuyer ses lèvres avec dégout quand Maggie l'embrasse.Paul Newman qui incarne Brick,joue à merveille le mec au regard de fou dont les gestes,la posture trahissent la colère,le mal être.Maggie quant à elle,est un personnage complexe.On a l'impression qu'elle ne s'intéresse qu'à la héritage de Brick mais si on creuse un peu,on retrouve une femme à la fois fragile et tenace,qui veut à tout prix sauver son mariage.Sa belle mère surnommée Big Mama,n'a de cesse de reprocher à Maggie le fait qu'elle ne puisse pas avoir d'enfants.En effet,son autre fils Gooper et sa femme Mae ont une ribambelle d'enfants qu'elle adore par dessus tout.Big Mama se révèle être une épouse et une grand mère attentionnée.Big Daddy quant à lui,a tout du maitre de la maison,avec un caractère plutôt ronchon et n'aime pas vraiment ses petits enfants.Gooper et sa femme,est le tandem de choc qui veut à tout prix reprendre l'affaire familiale au détriment de son frère,Brick.

Si l'histoire se concentre tout d'abord sur le couple Maggie/Brick à la dérive,le film va s'intéresser plus généralement à la notion de la famille.Richard Brooks interroge les enjeux de chaque personnage et leur place au sein du groupe.L'alcoolisme de Brick est le point de départ de toute une série de règlements de compte.Les personnages recherchent l'attention de l'autre sans jamais la trouver comme par exemple Gooper qui est le fils modèle,qui a toujours fait ce que son père lui demandait et qui estime de droit,la casi totalité des biens de son père.Mae l'épouse de Gooper est calculatrice comme jamais et n'hésite pas à faire appel à ses petits « monstres » pour attendrir Big Daddy.Mais ce dernier ne l'entend pas de ses oreilles surtout qu'il tient par favori,Brick.C'est d'ailleurs lui qui va tenter de faire parler Brick,s'ensuivra alors une longue conversation entre le père et le fils.Chacun découvrira les limites de leurs raisonnements respectifs et devra se réconcilier avec son passé.Finalement,on se rend compte que chaque famille a ses secrets,qu'il y a toujours un préféré et un délaissé,une belle fille détestée,des querelles à cause d'un héritage....

Pour finir,je vous conseillerai de regarder le film avant de le lire le roman.En effet,dans ce dernier il y a une ambiguïté sur un des personnages,ce qui à mon sens gâche toute la force et l'émotion que dégagent les personnages.Une chatte sur un toit brulant est un film qui impressionne par sa mise en scène exceptionnelle,exploitant avec un certain voyeurisme les tourments d'une famille sur le point d'éclater.Mais c'est aussi et surtout le couple chaotique Paul Newman/Elizabeth qui crève l'écran faisant d'eux,un des couples les plus mythiques de l'histoire du cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 291 fois
1 apprécie

Autres actions de Missbale974 La Chatte sur un toit brûlant