Something Wrong

Avis sur La Chose

Avatar lecinematologue
Critique publiée par le

La Chose ou Something Evil est le deuxième téléfilm de Steven Spielberg sorti après le très bon Duel 1 an auparavant.

Il s'agit d'un film d'horreur classique qui nous raconte l'histoire d'un couple et de leurs 2 enfants qui vont décider d'habiter dans une maison hantée.

Ayant vu le film en anglais et en très mauvaise qualité sur YouTube, je ne vais pas trop m'attarder sur le fond de l'histoire mais plutôt sur la technique et sur les éléments qui reviendront dans les autres films du réalisateur.

Pour parler rapidement de l'histoire, elle n'est pas très intéressante. C'est un scénario qu'on a vu et revu dans le genre horrifique.

Une famille heureuse et épanouit va voir son équilibre ravager par un esprit maléfique. La femme qui est à la maison et qui fait face à tous les événements étranges veut partir mais le mari qui travaille ne croit pas sa femme jusqu’à la dernière séquence. Du réchauffé inintéressant. En voyant le film je n'ai pas eu peur. On ne sent pas du tout la même envie, le même enthousiasme chez Spielberg que lorsqu'il a fait Duel. On a l'impression qu'il avait vraiment besoin de remplir son frigo et qu'il répondait simplement à une commande de studio. Cependant, quelques éléments techniques trahissent le réalisateur et sont intéressants à relever.

Spielberg fait toujours autant bouger sa caméra en cherchant en permanence le premier et second plan. Dans de nombreuses séquences de dialogue par exemple, on sent qu'il cherche de la profondeur de champ (était-il beaucoup influencé par Citizen Kane à l'époque ?). Les plans typiques du réalisateur sont déjà là, je pense à ceux où il vient se rapprocher ou zoomer sur la tête de ses personnages pour montrer leurs émotions.

Toujours concernant les déplacements de caméra, Spielberg fait beaucoup de plans ou il part d'un point dans la pièce puis panote ou travelling pour arriver à son premier plan et ensuite se caler sur son deuxième. Enfin, il est important de dire que le réalisateur use du gros plan notamment à cause du format carré de la TV de l'époque comme il l'avait fait dans Duel.

Sinon, le mixage du film est horrible, le découpage de certaines séquences fait mal au cœur et le rythme des plans est parfois grotesque. Le jeu d'acteur quant à lui est on ne peut plus basique et vide.

Pour finir les thèmes importants dans la carrière du réalisateur sont présents : le mal invisible, le malin, l'enfant etc.

Something Evil n'est donc pas du tout un grand film comme Duel pouvait l'être. On a l'impression que Spielberg l'a fait par défaut. Cependant je pense qu'il est intéressant de le voir car il montre quelques éléments de mise en scène clés pour bien comprendre le futur de la carrière de l'américain.

Pour voir le film : https://www.youtube.com/watch?v=jrsiqCplD9M

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 489 fois
1 apprécie

Autres actions de lecinematologue La Chose