La meilleure Chute.

Avis sur La Chute du Président

Avatar titiro
Critique publiée par le

Troisième chapitre de la série "Has fallen" narrant les exploits de ce bon agent Banning aux prises avec tout un tas de méchants, cet Ange déchu s'avère bien meilleur que le calamiteux Londres, et un peu au dessus de la Maison Blanche. C'est à dire que c'est un film d'action moyen, potable, regardable.
C'est un peu sévère, car la première moitié est plutôt bonne.
La deuxième, par contre, s'enfonce un peu avec la pesante histoire avec le père, très maladroitement exploitée, qui vire carrément au cucul, ce qui est un peu gavant dans ce genre de film.
A la rigueur, la rengaine sur la "famille je vous aime" ne me dérange pas, mais l'histoire Banning père et fils ne tire pas le film vers le haut, et s'avère même navrant vers la fin.
Le scénario se contente du minimum, avec des rebondissements prévisibles, il faut bien le dire, mais je me demande si ce n'est pas volontaire. De mon point de vue, le scénariste s'est contenté de faire le minimum syndicale, et se fiche pas mal de ses grosses ficelles.
Venons-en à l'action. Il y en a pas mal (heureusement, car le film dure 2h quand même...), mais elle me paraît un peu "cheap". Cela se voit que le réalisateur et ses artificiers n'ont pas crédit illimité. Non pas que ce soit mal fait, loin de là. Mais en y faisant attention, on voit bien que ce sont la plupart du temps juste des effets pyrotechniques, certes réussis, mais assez limités. En effet, avec plusieurs explosions dans des forêts et quelques tôles froissées, on est loin de la démesure ahurissante de Hobbs et Shaw (environ 41 millions de dollars de budget contre 200, l'écart se voit à l'écran). Ce n'est pas vraiment une critique, mais juste un constat.
La scène de fin dans le bâtiment est un bon final pour ce joli feu d'artifice, avec quelques jolies CGI, qui malheureusement vieilliront mal à mon avis.
Je n'ai pas boudé mon plaisir. C'était sympa dans une grande salle. Même si c'est sans grande ambition et politiquement correct.
Je dirais que c'est trop sage dans l'ensemble. "Londres" était beaucoup plus violent (Gerard Butler était particulièrement énervé dans celui-là), même s'il était mauvais. Le rythme n'est pas endiablé.
Le film suit son allure pépère, ne fait pas d'écart, et reste bien dans la ligne médiane des films d'action moyens ayant droit à une sortie cinéma.
Je regrette l'absence de Radha Mitchell. Et je me réjouis de la présence de Nick Nolte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 781 fois
6 apprécient

titiro a ajouté ce film à 6 listes La Chute du Président

Autres actions de titiro La Chute du Président