Le président est tombé...dans l'eau, le pauvre, il est tout mouillé

Avis sur La Chute du Président

Avatar Foulcher
Critique publiée par le

Devant le titre dégoulinant de niaiserie de ma critique, vous aurez probablement envie de me tirer quelques baffes (et moi aussi) et pourtant vous ne savez as à quel point il illustre le problème majeur de ce film qui, en effet, est tout aussi inoffensif que la vraie chute du président qui ne fait effectivement que tomber dans l'eau (je ne blague pas).
Titre mensonger, remboursez ? Non allez en fait le vrai titre du film c'est "Angel has fallen" (imaginez la traduction, ceci dit ça aurait pu rameuter les téléspectateurs de NRJ12), un bon gros ange bien épais, autrefois de muscle (et aujourd'hui ?), qui va littéralement tomber en disgrâce après que son président chéri ne tombe à l'eau (je ne déconne pas, le président chute vraiment...dans l'eau) à cause de méchants terroristes sortis de nulle part. Bon en fait dit comme ça c'est assez cool, c'est vrai, mais c'est sans compter sur le développement du scénario.

Bon, je ne vais pas m'attarder sur les incohérences du film, ce serait m'insulter moi-même vu qu'en fait on s'en fout : on va précisément voir ce genre de productions pour voir un joyeux bordel tout bonnement incroyable. Oui, c'est vrai...mais à condition que ce grand n'importe quoi soit au service d'une sorte d'exutoire à grand spectacle ou a minima à grande farce. Or ici les incohérences font tout le contraire, elles font de cette affiche qui promettait une sorte d'apocalypse nationale (voire mondiale car les USA c'est le monde, ne l'oubliez pas mes amis !) une banale rixe d'américains autour d'un bon barbecue.

Donc résumons, le président se fait attaquer par une véritable armada de drones lancés par trois pékins et qui doit valoir des dizaines de millions de dollars. Tout va bien. Ensuite, on se disait qu'une telle frappe allait monter en puissance par la suite : que nenni. Une fois cet épisode improbable passé, nous allons voir une banale course fugitif ressemblant à un fait divers local. En effet, le méchant et son armée de quatre à huit hommes grands maximum (plus forts que 300 les bougres) va foutre un joyeux bordel, passant un dispositif exceptionnel qui devrait être une armée entière (le président américain est à l'hôpital quand même hein, là on croirait à peine que le pays traverse une crise) pour quelle raison vous croyez ? L'argent ? non. La conviction religieuse/politique ? Non. La vengeance ? Non. Asseyez-vous, notre grand méchant

était juste putain de triste et jaloux de son pote parce que lui pouvait bosser sur le terrain

C'est tout ? Eh oui, et l'affrontement final ne soldera que tristement ce minable western moderne et sa micro-chute inoffensive. Même pas drôle car ultra sérieux mais sans l'imagination qui va avec, la Chute du Président est à peine digne de figurer dans le créneau de 14H réservé aux téléfilms américains sur TF1 et le weekend sur la TNT. Daube oubliable, ni un bon film d'action, ni un bon nanar, rien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 194 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Foulcher La Chute du Président