Avis sur

La Cible

Avatar Maqroll
Critique publiée par le

Le premier film de Peter Bogdanovich laisse une impression d’inachevé et surtout de malaise. Un homme, amateur d’armes et passionné atavique de chasse, se met un beau matin à tuer sa famille puis des passants au hasard sur une autoroute et dans un drive-in. Il sera arrêté de façon grotesque et invraisemblable par un vieil acteur de films d’horreur (Boris Karloff qui joue pratiquement son propre rôle). Le propos est inspiré d’un fait divers et est censé traduire le malaise de la société américaine… Le problème est que le personnage principal, joué qui plus est par un acteur maladroit et fade, apparaît totalement vide (on ne sait rien de ses motivations ni de son histoire), que sa psychologie est inexistante et qu’à aucun moment un effet d’identification n’est possible. On regarde donc cette histoire de l’extérieur, de manière parfaitement indifférente au sort de ces pantins qui s’agitent et qui ne sont effectivement que des « cibles », comme les boites de conserve sur lequel le tueur s’exerce. Mais réduire ainsi l’humanité à une chair à canons ne saurait constituer un message artistique. Par ailleurs, les images sont laides et la mise en scène n’a rien d’innovant. La double histoire notamment, qui ne conflue qu’à la toute fin, est totalement artificielle et ne semble là que par nécessité commerciale. Un premier essai raté donc, malgré des promesses et des intentions…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 356 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Maqroll La Cible