Avis sur

La Ciociara par Sébastien Picout

Avatar Sébastien Picout
Critique publiée par le

Ouh là ... le film « La Ciociara » est une magnifique photographie de l’Italie campagnarde en pleine deuxième Guerre Mondiale, avec une formidable icône du cinéma italien, Sophia Loren ! J’apprécie énormément les jeux de lumière et d’ombre superbement maîtrisés dans ce film. Et, il faut dire qu’il m’est difficile de me défaire d’une scène très choquante à la fin du ce film. J’admire la subtilité du réalisateur Vittorio De Sica pour tourner cette scène dure ! Cette partie de l’histoire est malheureusement inspirée de faits réels des crimes de 1944 en Ciociarie. Dans l’ensemble, ce film m’a permis de me rendre compte que l’histoire de l’Italie pendant la 2e Guerre Mondiale m’est méconnue et d’imaginer que ce n’est pas évident pour les Italiens de vivre oscillé entre la politique fasciste de Mussolini, l’invasion des Allemands et l’arrivée des Alliés ! En effet, tous les Italiens ne sont pas des fervents de Mussolini ... et ils ne pensent qu’à survivre et à finir avec la 2e Guerre Mondiale !

Le film « La Ciociara » raconte l’histoire d’une jeune femme qui fuit avec sa fille adolescente, les bombardements à Rome, vers son village natal ! Malheureusement, elles seront prises dans la tourmente de la 2ème Guerre Mondiale car l’Italie est envahie à la fois par les Allemands et les Allies ! Sophia Loren est magnifique dans le rôle d’une femme forte, qui n’a pas froid aux yeux, très déterminée à ne pas se faire berner par les hommes et à protéger sa fille, comme une féline ! Wouah, ses gestes brutes typiques de la culture italienne ! Son évolution vers la perte du contrôle de soi, la souffrance atroce suite à une situation traumatisante, est parfaitement subtile ! Elle sentira perdue, plus vulnérable ! Elle n’arrivera pas à consoler sa fille. Elle est bouleversante à la fin du film ! D’ailleurs, le thème du passage brutal de l’enfance vers l’âge adulte des adolescentes est intéressant à explorer. Enfin, Jean Paul Belmondo m’a surpris dans son rôle plus sobre et discret du professeur de lettres ! Assez méconnaissable puisqu’il a réussi à mettre dans la peau d’un personnage plus posé, intellectuel ... Oubliez ses mimiques d’un charmeur rigolo, il n’y en a pas ! J’ai beaucoup aimé ce film poignant ... Mmmhhh ... »

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 66 fois
1 apprécie

Autres actions de Sébastien Picout La Ciociara