Un concentré d'espoir

Avis sur La Cité de la joie

Avatar Rossanaly Sidika
Critique publiée par le

Combien y a-t-il de chance de trouver de l'espoir au milieu de la crasse et de la pauvreté ? A Calcutta, dans le bidonville d'Anand Nagar, on suit les aventures de Hasari Pal (un paysan tentant de subsister coûte que coûte pour nourrir sa famille) et Max, un américain venu en Inde pour trouver une sorte de paix intérieure finalement engagé à Anand Nagar pour aider les malades. Tout ce film pourtant poignant par ce qu'il montre (la misère en Inde, la famine, la crasse, les conditions de vie plus qu'inférieure à la norme) n'est en réalité qu'un concentré d'espoir, fidèle au roman de Dominique Lapierre dont il a été adapté. Un film que je recommande à tous et qui ne manquera pas de faire verser à chacun une petite larme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 563 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Rossanaly Sidika La Cité de la joie