Avis sur

La Cité de la joie par Tsi_poulet

Avatar Tsi_poulet
Critique publiée par le

"La Cité de la Joie" c'est un superbe film qui m'a profondément marquée quand j'étais (très) jeune. Une bonne dizaine d'années sans le voir et je me suis quand même souvenue de beaucoup de choses, tout m'était familier, les personnages, les décors, les répliques. Sans doute car ce devait être l'un des premiers films traitant d'un sujet si "dur" que j'aie vu et apprécié.

On a déjà la douce nostalgie de voir Patrick Swayze, si intense dans ce personnage, si beau et franc. Ce grand blond à la chevelure sauvage et rasé de près se retrouve un peu malgré lui dans un coin de Calcutta où il rencontre une occidentale, Joan, gérant un dispensaire. Confronté à la plus grande misère qui existe, il doute énormément de lui-même et tente d'imposer certaines de ses valeurs occidentales qui sont incompatibles avec les habitants qui l'entourent. Même s'il a le souhait à plusieurs reprises de repartir chez lui, l'Inde semble le retenir de toutes ses forces. Se liant d'amitié avec Hasari Pal, un père de famille prêt à tous les sacrifices pour le bonheur de ses enfants, il prend la décision de rester au dispensaire pour apporter sa pierre à l'édifice, même si l'ampleur du travail à fournir le terrorise. Lui et Joan se battent pour améliorer comme ils le peuvent les conditions de vie des habitants du quartier, malgré le manque de moyens, les conditions climatiques difficiles et surtout la toute-puissance d'un parrain dont le fils est un tyran assoiffé de pouvoir.

J'ai beaucoup aimé la réalisation de Roland Joffé qui respecte énormément ses décors et ses personnages et qui est bercée d'une belle musique d'Ennio Morricone. Je suis tombée en amour d'Om Puri, de son jeu mais surtout de l'écriture de son personnage, qui mène avec talent une dualité constante. On est désemparé face aux visages rieurs des enfants qui ont une vie très difficile, à la simplicité et au réalisme qui ressortent des images.

Il ne faut sincèrement pas prendre ce film comme une leçon de morale que l'on nous donne, je pense qu'il est plein de bonnes intentions et qu'il ne faut pas essayer de lire des sous-textes qui n'existent pas. Restons simples, apprécions et ouvrons les yeux sur ce qu'il se passe à l'autre bout de la planète de temps en temps, ça fait mal mais c'est plutôt sain.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 740 fois
Aucun vote pour le moment

Tsi_poulet a ajouté ce film à 2 listes La Cité de la joie

Autres actions de Tsi_poulet La Cité de la joie