Avis sur

La Cité de la peur par Incertitudes

Avatar Incertitudes
Critique publiée par le

L'humour des Nuls ne vieillit pas à l'instar de celui des Inconnus ou de Coluche. Leur premier et unique film était attendu par toute une génération, la fameuse génération Canal , et a atteint un statut de culte. Je suis un peu plus nuancé en ce qui me concerne ayant plutôt grandi avec Didier et Astérix Mission Cléopâtre. Il n'empêche.

Dans La Cité de la peur, on retrouve ces gags absurdes, ces répliques sans queue ni tête, ces personnages débiles inspirés par le cinéma américain (Mel Brooks, les ZAZ, Ben Stiller) parsemant chaque scène à un rythme effréné. Je ne peux pas citer tous les dialogues mais ils font partie de ceux qu'on s'échange dans des soirées à l'instar de ceux des Trois Frères ou des Visiteurs.

La Cité de la peur, c'est aussi un film de potes. Une comédie familiale ne veut pas dire pour toute la famille dans ce cas précis. On retrouve Sam Karmann et Gérard Darmon dans des seconds rôles. Des apparitions de Jean-Pierre Bacri, Valérie Lemercier, Michel Hazanavicius et Bruno Carette en Misou Mizou. Alain Berbérian à la réalisation qui réalisera plusieurs de leurs sketchs ou de ceux des Guignols. C'était ça aussi l'esprit des Nuls et le fameux esprit Canal qui manquent tant aujourd'hui.

La Cité de la peur est toujours drôle en plus d'être bourrée de références cinématographiques. C'est elle-même une parodie des films d'horreur et des séries B. Un classique de la comédie française des années 90 (ils ne sont pas nombreux) qu'on ne se lasse pas de voir et de revoir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 49 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Incertitudes La Cité de la peur