Avis sur

La Cité de la peur par FenêtresSurCour

Avatar FenêtresSurCour
Critique publiée par le

En deux lignes :

Lors du Festival de Cannes, Odile Deray, attachée de presse, instrumentalise une série de meurtres de projectionnistes pour promouvoir un film bis, ‘Red is dead’.

Et en un peu plus :

As-tu vu le film de Berbérian ?

C’est pas Polanski, Lynch ou Dolan.

C’est juste un film pour se marrer

Et c’est même pas

Si nul que ça.

C’est ni Godard ni Kurosawa,

Tarkovski, Fritz Lang ou bien Capra.

Quand t’as lancé cette péloche

Mon vieux vaut mieux

Que tu t’accroches.

{refrain :}

Youri,

Dans La cité de la joie,

Youri,

T’aurais l’aire de quoi ?

Youri,

Dans Le salaire de la peur,

Crois pas que tu serais taillé pour jouer

L’camionneur.

Chabat Lauby et pis Farrugia

C’est pas Delon Deneuve ou Sinatra

Mais c’est beaucoup mieux que ça

C’est pas si nul, ou pt’être que si

Circulaire

Faisez gaffe à vos zygomatiques

La clique en toc toque à la porte

automatique

Ma vieille pas b’soin d’s’mettre à la vielle

Car tu danseras

La Carioca

{refrain :}

Youri,

Dans La cité de la joie,

Youri,

T’aurais l’aire de quoi ?

Youri,

Dans Le salaire de la peur,

Crois pas que tu serais taillé pour jouer

L’camionneur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 35 fois
Aucun vote pour le moment

FenêtresSurCour a ajouté ce film à 1 liste La Cité de la peur

Autres actions de FenêtresSurCour La Cité de la peur