Allez, gastro pour tout le monde

Avis sur La Cité de la peur

Avatar Bastien Rae
Critique publiée par le

L'autre jour en cours de programmation, notre intervenante nous a parlé des différents programmes d'éducation à l'image. Elle nous a expliqué les différents critères pour qu'un film entre dans ce programme. Je ne sais pas si ce film en fait parti, mais, clairement, il mérite une place d'honneur. Véritable monument de la comédie française, **La Cité de la Peur est un grand classique du cinéma français. Retour sur un film culte.

Tout d'abord, La Cité de la Peur est un film qui m'intéresse non seulement pour son genre mais pour son sujet. C'est un film qui parle de cinéma, du festival de Cannes et légèrement du genre de l'épouvante-horreur. Et, j'adore les films qui parlent de cinéma, d'une certaine manière, c'est une prise de risque. Parler de cinéma dans un film n'est jamais chose facile. Surtout de nos jours. Replacer dans son contexte, c'était plus facile. De nos jours, pas sûr que cela passerait aussi bien auprès du public. Ce film est le film de Les Nuls ou Chabat et Lauby ainsi que Darmon en tête d'affiche.

Le film est hybride selon moi et c'est une de ces forces numéro 1. Certes, de manière générale, c'est une comédie, le film utilise les codes de la comédie classique. Mais, selon moi, on peut y voir aussi une sorte de critique masquée du festival de Cannes et de l'industrie en général. Cela se ressent beaucoup par le personnage de Chantal Lauby qui est une caricature volontaire d'une productrice. Mais, on ne va pas se mentir, n'importe quel film un peu moins connu acceptera n'importe quelle publicité. Comme on dit, tout pub est bonne à prendre. C'est là que l'on peut voir que le film est bien plus profond que ce qu'il en a l'air. Cela montre aussi tout le talent du groupe. Le film possède plusieurs niveaux de lecture.

Mais, revenons à la base. Ce qui a rendu ce film aussi célèbre, c'est son humour incroyable. Le film regorge de référence pop (plutôt rare pour un film français de base) comme le fameux Sarah Connor? C'est à côté. Je suis plié de rire devant cette simple réplique. Une scène est particulièrement marquante: la scène de poursuite. Bien sûr, elle est parodiée, mais tellement efficace. Barrez-vous cons de mimes il fallait oser. Mais, quand on pense à La Cité de la Peur, on pense forcément à la Carioca. Cette danse mythique, dansée par Darmon et Chabat est la pièce maîtresse du film.

**Je n'ai pas grand-chose à dire de plus sur ce film. Si vous ne l'avez jamais vu, regardez-le. C'est un classique intemporel de notre cinéma, un film dont on peut être fier. **

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 126 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Bastien Rae a ajouté ce film à 4 listes La Cité de la peur

Autres actions de Bastien Rae La Cité de la peur