Affiche La Colline des potences

La Colline des potences

(1959)

The Hanging Tree

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 2
  3. 0
  4. 4
  5. 24
  6. 56
  7. 121
  8. 95
  9. 27
  10. 13
  • 342
  • 38
  • 242

Un jeune voleur de pépites d'or s'enfuit en toute hâte, blessé, du lieu de son méfait et est accueilli par le docteur Joseph Trail. Il le soigne et le cache de ceux qui sont à ses trousses. En échange, le malfrat promet au médecin de travailler à son service. Un jour, ils apprennent qu'une femme...

Casting : acteurs principauxLa Colline des potences
Casting complet du film La Colline des potences
Match des critiques
les meilleurs avis
La Colline des potences
VS
Oh, cette eau, Gary

Gary est eau, indispensable à la vie. Gary est art, fourmillements dans le falzar. Eau ou art, tôt ou tard, tu siroteras Gary par petites gorgées dionysiaques. Gary est une source. Mais pas une vulgaire, qui ne servirait qu’à inspirer. Une source de jouvence et de lumière qui, bien informée, jaillit en ruissellements limpides. Gary est un lac, où, à la tombée de la nuit les grands fauves pelliculaires, les voraces cinéphiles, viennent régulièrement se ressourcer, purifier leur organisme de...

32 15
Avatar MarlBourreau
5
MarlBourreau
La coline de l'impotence.

Oh tiens Arte diffuse un western, en voilà une bonne idée de film. En plus je suis encore un profane en la matière avec seulement une dizaine de films visionnés et j'ai déjà entendu mon père parler élogieusement de Gary Cooper donc ça ne peut être qu'une bonne séance. Ou pas. Bon je vais être honnête, j'ai pas accroché du tout à La Coline des Potences. De mes maigres expériences dans le monde du western j'en suis arrivé à espérer certains éléments; des gunfights, de la violence gratuite,... Lire la critique de La Colline des potences

2 1
Critiques : avis d'internautes (28)
La Colline des potences
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Adieu Gary Cooper !

Un bon western comme on les aime... Un décor bien planté : un éphémère village de chercheurs d'or dans un paysage de petite montagne. Un héros ténébreux : Gary, que demander de plus ? Une jeune fille en détresse, un ou deux salauds : Karl Malden, sale et bouffon la casquette vissée sur son nez rouge, George C. Scott un peu sacrifié par le scénario. Du poker, de l'alcool, ce qu'il faut de... Lire l'avis à propos de La Colline des potences

28 29
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·
Critique de La Colline des potences par voiron

La colline des potences montre l’arrivée d’un médecin dans une petite communauté de chercheurs d’or en 1873 dans le Montana. Le docteur Joe Frail a un passé trouble, joueur de cartes, il s’est installé dans un village de chercheurs d’or, il sauve un voleur et guérit une jeune Suissesse, qui souffrait d’une cécité traumatique. Il est contraint de tuer l’odieux Frenchy pour la protéger, après... Lire l'avis à propos de La Colline des potences

20 2
Avatar voiron
8
voiron ·
Critique de La Colline des potences par MrOrange

Bon western. Le film est surtout assuré par l'immense interprétation et charisme de Gary Cooper, mais il a en plus un certain charme de par le technicolor (qui va à ravir aux westerns), ce petit village de chercheurs d'or et surtout par le mystère qui règne autour du docteur trail (Gary Cooper) tout au long du film alors qu'il est le personnage principal. Pas de manichéisme, un homme qui... Lire la critique de La Colline des potences

3
Avatar MrOrange
7
MrOrange ·
Découverte
There will be blood

La Colline des Potences est un drôle de film, tout aussi spécial que peut l'être un Butch Cassidy et le Kid. Dans le paysage cinématographique des années 50 ou encore des westerns plus classiques et jouant plus sur l'antagonisme entre deux personnes - comme le Dernier Train de Gun Hill ou même la Rivière Rouge, le ton du film de Delmer Daves est sombre, très sombre, mais il ne se dévoile que... Lire l'avis à propos de La Colline des potences

25 2
Avatar PFloyd
7
PFloyd ·
Gare, gare, Gary Cooper

Peu de westerns auront autant brouillé les pistes. D'habitude, le gentil est gentil (avec parfois une étoile à la boutonnière pour être vraiment sûr) et le méchant est méchant. L'avantage, c'est qu'on s'y retrouve tout de suite. On ne perd pas de temps. D'ailleurs pas de temps à perdre, on a 1 h 30 pour retrouver les bandits. Dans la Colline des potences, le héros, incarné par Gary Cooper, est... Lire l'avis à propos de La Colline des potences

17 7
Avatar Pruneau
8
Pruneau ·
Toutes les critiques du film La Colline des potences (28)
Vous pourriez également aimer...