Affiche La Complainte du sentier

Critiques de La Complainte du sentier

Film de (1955)

  • 1
  • 2

Le silence de l'agneau.

Tourné avec très peu de moyens sur une période de plus de cinq ans, « Pather Panchali » (rebaptisé en France « La Complainte du Sentier »), est pourtant une petite révolution pour le cinéma indien, et plus particulièrement bengali. Le réalisateur Satyajit Ray, se calquant ici sur le modèle du néo-réalisme, parvient à donner naissance à un film exigeant tout en ouvrant les yeux de l’Occident... Lire la critique de La Complainte du sentier

13
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·

La vie moderne

Avant de voir le film je ne savais pas que c'était une trilogie, je ne me serais peut-être pas lancé là-dedans si j'avais su. Reste que c'est pas mal. Si je n'ai pas été fondamentalement ému je trouve appréciable de voir ce genre de film où il n'y a pas d'intrigue, juste la vie de gens simples, avec leurs qualités et leurs défauts... C'est une façon de dire au spectateur : "toi aussi... Lire l'avis à propos de La Complainte du sentier

6 2
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Naïf, beau et noir comme un Faulkner.

Apu vit avec son père, sa mère et sa soeur Durga. Le père rêve de devenir écrivain ; il a hérité du domaine ancestral mais ne se démène pas assez pour nourrir tout son petit monde. Le film fonctionne sur le mode de la chronique. Il commence par le vol d'une goyave par Durga dans le jardin des voisins, qui autrefois appartenait à la famille. Il y a aussi la vieille tante, une friponne qui mange à... Lire la critique de La Complainte du sentier

8
Avatar zardoz6704
9
zardoz6704 ·

Critique de La Complainte du sentier par batman1985

Premier film du metteur en scène Satyajit Ray et déjà la démonstration d'un énorme talent. Si le bonhomme a toujours été attiré par les arts (il vient d'une famille aisée où le père était poète), il ouvre un ciné-club début des années 40, avant d'avoir la révélation. Il se décide à tourner des films après sa rencontre avec Jean Renoir sur le tournage de l'oeuvre Le fleuve. Mais c'est aussi la... Lire l'avis à propos de La Complainte du sentier

7 9
Avatar batman1985
7
batman1985 ·

Le premier chapitre de la biographie imaginaire d'Apu

Révélation du festival de Cannes 1956, et premier volet d’une trilogie dont les deux autres films ("Aparajito / L’Invaincu" en 1956 et "Le Monde d’Apu" en 1959) poursuivent la biographie imaginaire du jeune héros Apu, "Pather Pantchali" est un chef-d’œuvre humaniste absolu, qui fit découvrir aux occidentaux cet auteur majeur et désormais incontournable qu'est... Lire l'avis à propos de La Complainte du sentier

3 1
Avatar Eric BBYoda
9
Eric BBYoda ·

Croyons en Aliocha pour sauver l'enfance

Je découvre le cinéma indien, et Satyajit Ray par la même occasion, avec ce très beau film ! Sous ce titre magnifique se cache une terrible histoire de famille et de misère. Et surtout, de perte d'espoir. Le début est assez brillant ; je pense à ce moment où Apu naît, les parents parlent de l'avenir, ils sont pleins d'intentions, ils sont encore pleins d'espoir malgré la dureté de... Lire l'avis à propos de La Complainte du sentier

Avatar Reymisteriod2
7
Reymisteriod2 ·

Humanité

Le cinéaste indien Satyajit Ray filme la grande humanité, qui ne peut survivre par le matériel en lui-même mais par l'amour qu'il a pour l'Autre. L'arrivée du train ou la réminiscence du rêve, espoir faisant battre les cœurs ensemble, est un cri au désespoir d'un pays tout entier, croulant sous la pauvreté et les inégalités. Mais le grand Homme ne cédera pas à la faiblesse,... Lire l'avis à propos de La Complainte du sentier

Avatar William Carlier
10
William Carlier ·

Critique de La Complainte du sentier par Ygor Parizel

Ce classique du drame indien fait penser à la fois au Néoréalisme italien pour sa description de la misère et de personnages réalistes, mais aussi aux films naturalistes car la végétation ou les animaux sont fort présents à l'écran. L'histoire est d'une simplicité déroutante pourtant on ne peut avoir que de l'empathie pour ces gens qui vivent dans des difficultés impensables. Évidemment, la... Lire l'avis à propos de La Complainte du sentier

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

"La volonté de Dieu est toujours bonne"

La complainte du sentier est le premier volet de la Trilogie d'Apu, et aussi le premier long métrage de Satyajit Ray. Il faut avoir vu, sur place comme je l'ai fait à Bénarès, l'une de ces productions ultra sucrées de "Bollywood", 3h en moyennes de scènes de danse et d'intrigue à l'eau de rose, pour saisir l'audace de la démarche du jeune cinéaste. Sous l'influence... Lire la critique de La Complainte du sentier

1
Avatar Jduvi
7
Jduvi ·

L’enfance nue.

De Satyajit Ray je n’avais à ce jour vu que La maison et le monde, il y a longtemps. Pas le meilleur sans doute, et pas le meilleur pour commencer, d’autant que c’est l’un de ses derniers films. C’est donc une entière et grande découverte que cette adaptation d’un classique de la littérature indienne de Bibhutibhushan Bandopadhyay. C’est d’abord un grand film fauché. On... Lire la critique de La Complainte du sentier

1 2
Avatar JanosValuska
9
JanosValuska ·
  • 1
  • 2