👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

La Comtesse aux pieds nus

The Barefoot Contessa

1954

2K

1.5K

145

7.4

Film de Joseph L. Mankiewicz · 2 h 8 min · 15 juin 1955 (France)

Genres : Drame, Romance

Casting (acteurs principaux) :

Humphrey Bogart, Ava Gardner, Edmond O'Brien, Marius Goring, Valentina Cortese, Rossano Brazzi, Elizabeth Sellars, Warren Stevens

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Sous une méchante averse, le cinéaste Harry Dawes assiste à l'enterrement de la comtesse Torlato-Favrini. Il se souvient de sa rencontre avec cette très belle femme, dans un cabaret madrilène où elle se produisait comme danseuse sous le nom de Maria Vargas. Tombé sous son charme, il la persuada, au nom du producteur Kirk Edwards, de se rendre à Rome pour un bout d'essai. En trois films, tous réalisés par Harry Dawes, Maria devint une star mondialement connue.

Chaton_Marmot

Le premier chapitre de Watchmen emprunte sa structure à ce film !

il y a 4 ans

1 j'aime

Ludwig_Sylow

Ludwig Sylow

Quel délice, un remarquable prolongement du film Eve. Mankiewiecz explore de nouveau le monde masculin du cinéma en le confrontant avec cette femme...

il y a 3 ans

Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

Stratifications d’une femme

La foule très masculine qui se presse autour du tombeau de Maria en ce jour pluvieux parachève logiquement ce que fut sa vie : la fulgurante et irrépressible construction d’une statue. Le regard...

Lire la critique

il y a 8 ans

Aramis
5
Aramis

Critique négative la plus appréciée

Le conte de l'ennui

En 1954, Joseph L. Mankiewicz réunit deux monstres sacrés du 7e art : Humphrey Bogart et la belle Ava Gardner – qui lui est "prêtée" à prix d’or par la MGM – pour son film « La Comtesse aux pieds nus...

Lire la critique

il y a 7 ans

Aurea
8
Aurea

La Contessa

Les applaudissements crépitent, cris, hourras et bravos fusent de toutes parts dans la salle bondée du cabaret madrilène où ELLE se produit chaque soir : admiration et désir à peine dissimulé dans le...

Lire la critique

il y a 9 ans

Philistine
9
Philistine

http://img178.imageshack.us/img178/6995/barefootcontessa11.jpg

Il était une fois une mère gâtée, qui avait eu deux petits garçons très créatifs, Herman et Joseph. Il est toujours amusant de réduire des enjeux immenses à de petits riens. Vous la voyez, cette...

Lire la critique

il y a 11 ans

pphf
7
pphf

La classe d'Ava Gardner

Ou encore, AUTOPSIE D’UNE MORT ANNONCEE, Car on connaît la fin, le film à peine commencé – un enterrement, une voix off, des gros plans sur des visages, une statue de déesse. On sait que l’héroïne...

Lire la critique

il y a 8 ans

-IgoR-
9
-IgoR-

Un scénario doit avoir un sens. La vie, non.

Mankiewicz aime exposer les complexes rapports entre êtres humains. Un seul film ne saurait remplir ce noble objectif. C’est certainement la raison pour laquelle il préfère concentrer son récit, une...

Lire la critique

il y a 8 ans