Affiche La Comtesse aux pieds nus

La Comtesse aux pieds nus

(1954)

The Barefoot Contessa

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 1
  2. 11
  3. 7
  4. 36
  5. 92
  6. 227
  7. 403
  8. 459
  9. 188
  10. 84
  • 1.5K
  • 117
  • 1.1K

Sous une méchante averse, le cinéaste Harry Dawes assiste à l'enterrement de la comtesse Torlato-Favrini. Il se souvient de sa rencontre avec cette très belle femme, dans un cabaret madrilène où elle se produisait comme danseuse sous le nom de Maria Vargas. Tombé sous son charme, il la persuada,...

Casting : acteurs principauxLa Comtesse aux pieds nus

Casting complet du film La Comtesse aux pieds nus
Match des critiques
les meilleurs avis
La Comtesse aux pieds nus
VS
http://img178.imageshack.us/img178/6995/barefootcontessa11.jpg

Il était une fois une mère gâtée, qui avait eu deux petits garçons très créatifs, Herman et Joseph. Il est toujours amusant de réduire des enjeux immenses à de petits riens. Vous la voyez, cette figure de grand frère protecteur, sage, qui est tout l'opposé de son petit frère, le nouveau venu, le génie subversif de la famille ? C'est Herman, qui s'en va de la maison pour ses vingt ans, sous les yeux béats de son frère Joseph. Dans ce regard pèse de l'admiration et de la volonté. Herman a laissé...

26 4
Pas inoubliable

Mankiewicz est décidément un cinéaste inégal : si "Eve" et, surtout, "Chaînes Conjugales", suscitent l'émotion, "Soudain l'été dernier" ou celui-ci souffrent de scènes dialoguées trop longues et d'une certaine mièvrerie. Ici, le personnage d'Ava Gardner est quand même furieusement inintéressant, passant sa vie à poser devant des photographes ou des sculpteurs. Le personnage de vieux sage plein d'humanité de Bogart lasse un peu aussi. Celui du conte italien manque d'épaisseur. Seul l'homme... Lire la critique de La Comtesse aux pieds nus

PostsLa Comtesse aux pieds nus

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (38)
La Comtesse aux pieds nus
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Stratifications d’une femme

La foule très masculine qui se presse autour du tombeau de Maria en ce jour pluvieux parachève logiquement ce que fut sa vie : la fulgurante et irrépressible construction d’une statue. Le regard qu’on aura porté sur elle aura toutes les bassesses de l’âme humaine, à une exception près, celle du cinéaste désenchanté joué par Bogart, d’autant plus tendre qu’il a l’intelligence de ne pas... Lire l'avis à propos de La Comtesse aux pieds nus

39 6
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
La Contessa

Les applaudissements crépitent, cris, hourras et bravos fusent de toutes parts dans la salle bondée du cabaret madrilène où ELLE se produit chaque soir : admiration et désir à peine dissimulé dans le regard brillant des hommes qui la convoitent, jalousie et inquiétude dans celui de leurs compagnes, subjuguées malgré elles par ce bel animal qui danse la... Lire la critique de La Comtesse aux pieds nus

80 56
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Un scénario doit avoir un sens. La vie, non.

Mankiewicz aime exposer les complexes rapports entre êtres humains. Un seul film ne saurait remplir ce noble objectif. C’est certainement la raison pour laquelle il préfère concentrer son récit, une nouvelle fois, sur un nombre restreint de personnages, leur offrir une existence riche et subtile, deux heures durant. Présentés comme de véritables archétypes du monde de la Jet Set en premier... Lire la critique de La Comtesse aux pieds nus

23 6
Avatar -IgoR-
9
-IgoR- ·
La Cendrillon qui dansait le flamenco

Dans ce film librement inspiré de la vie de Rita Hayworth, Joseph L. Mankiewicz nous raconte l'histoire d'une Cendrillon moderne, qui va quitter sa vie de danseuse de flamenco pour devenir une starlette hollywoodienne. Le réalisateur aux deux Oscars joue avec les codes du cinéma et tente désespérément de nous faire croire que l'on n'est pas dans un film : ainsi, au fur et à mesure que se déroule... Lire l'avis à propos de La Comtesse aux pieds nus

6 4
Avatar chtimixeur
6
chtimixeur ·
Découverte
La classe d'Ava Gardner

Ou encore, AUTOPSIE D’UNE MORT ANNONCEE, Car on connaît la fin, le film à peine commencé – un enterrement, une voix off, des gros plans sur des visages, une statue de déesse. On sait que l’héroïne ne verra pas la fin du film. Et le flash-back qui va suivre annonce clairement l’enquête, l’autopsie, la recherche (la quête) – « Comment en sommes-nous... Lire la critique de La Comtesse aux pieds nus

19 1
Avatar pphf
7
pphf ·
Toutes les critiques du film La Comtesse aux pieds nus (38)
Vous pourriez également aimer...