Clint Sexwood

Avis sur La Corde raide

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Tiens, je connaissais pas ce Eastwood-là ! Enfin, j'avais déjà vu le nom dans la filmo mais je l'avais jamais vu à la télé, ni même une bande annonce.

Le scénario est globalement bien écrit. Quelques facilités par moment (le tueur qui apparaît n'importe où, aucune porte ne lui résiste) mais globalement ça tient bien la route. Ce qui est bien, c'est que l'enquête n'est jamais qu'un prétexte à découvrir un univers, des personnages et à exploiter le thème du sexe, des impulsions, de la domination masculine. S'il n'y avait pas tout ça, ce ne serait jamais qu'une enquête banale au cours de laquelle le héros creuse diverses pistes avant de trouver le coupable. Il est dommage d'avoir intégré les filles : elles servent (sans surprise) à créer de la tension à la fin, mais ça ne colle pas tellement avec le sujet.

La mise en scène est chouette. Autant se le dire, c'est Eastwood qui a réalisé la plupart du film, le réalisateur attitré prenant trop de retard (son premier film). Ça se sent, le travail de lumière est digne d'un Eastwood (ceci dit, il était producteur du film avant même de prendre la casquette de réalisateur, donc il est fort probable que le film aurait ressemblé à un Eastwood de toutes façons). Le découpage est bien pensé globalement, dommage que les scènes de sexe ne soient pas plus érotiques. Les acteurs se débrouillent bien, Eastwood est souvent surpris dans ce film, c'est comique. Ce qui est bizarre, c'est d'avoir casté sa file dans le rôle de la fille du héros ; je me demande s'ils ont été voir le résultat en famille (en même temps, la plupart des actrices secondaires sont des maîtresses de Eastwood, j'imagine sans peine la fille tomber sur son père en train de tambouriner ces ladies).

Pour la petite anecdote, Richard Tuggle aimait bien ne pas mettre de sous-vêtements et un jour alors qu'il tournait une scène, Eastwood s'est rendu compte que la bourse du réalisateur dépassait de son short... l'acteur lui a ordonné de se changer immédiatement ce que le réalisateur a fait sans poser de question. Autre anecdote, Susan Sarandon aurait refusé de jouer dans le film à cause du lien entre le sexe et la violence ; elle aurait demandé à Clint s'il n'avait pas peur de supporter un film pareil, surtout par rapport à son statut de 'vrai mec', il lui aurait simplement répondu que son job est acteur, qu'il est pas là pour réfléchir à tout ça.

Bref, ce petit thriller sexy est bien sympa.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 300 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper La Corde raide