Avis sur

La Cour de Babel

Avatar Jules Delphi
Critique publiée par le

Le manque d'accès au langage, c'est le début de la violence. Celle de ne pas pouvoir exprimer ses sentiments, ses pensées, leur complexité, leurs incohérences, leurs nuances. Dans cette frustration nait la source de l'agressivité verbale et physique...

Alors quand on a 14 ans, qu'on est arraché à sa vie, à sa culture, parfois à sa famille, et qu'en plus on n'a pas la langue pour exprimer son ressenti, on peut sentir le bouillonnement intérieur, prêt à exploser. Ils sont touchants, ces ados venant des 4 coins du monde, devant les flots de paroles qu'ils ne peuvent déverser. Ils ne se comprennent pas, ils sont si différents et si semblables.

La tour de Babel a séparé les hommes, détruit les liens par manque de langage commun. C'est par le langage que dans la cour de Babel, ils apprendront à se connaître, et, peut être, à se reconnaître...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 537 fois
7 apprécient

Jules Delphi a ajouté ce documentaire à 3 listes La Cour de Babel

Autres actions de Jules Delphi La Cour de Babel