👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Une bande annonce frondeuse et clipée qui intrigue, une réalisation semblant tenir de la David Fincher dans the Social Network, autant de déceptions après la séance.
En effet si Kim Chapiron semblait avoir trouvé le sujet sulfureux idéal pour réaliser une chronique sur la jeunesse des écoles de commerces, il n'est parvenu qu'à accumuler les faits de l'anecdote lui servant de scénario sans jamais vraiment déflorer son sujet. Quelques problèmes existentiels et la certitude d' être voués à un avenir supérieur sur fond du lac du Conémara ne suffisent pas à porter ce film qui se révèle bancal, creux, et au final bien inintéressant. Nos petits proxénètes en herbes demeurent, des écoliers éconduits à qui on finit par taper sur les doigts, loin d'eux la capacité de créer et d'innover. En définitive,une jeunesse française bien imbue d'elle même pour se considérer "la crème de la crème".Si la fraîcheur indéniable des acteurs est réconfortante, cela ne suffit pas à en faire un film emblème d'une génération comme l'avait été The Social Network. Tout le monde ne peut pas s'improviser David Fincher.
MaDMka
3
Écrit par

il y a 7 ans

La Crème de la crème
pierreAfeu
1

La gerbe de la gerbe

Le malaise est là dès les premières séquences. Et ce n'est pas parce que tous les personnages sont des connards. Ça, on le savait à l'avance. Des films sur des connards, on en a vus, des moyens, des...

Lire la critique

il y a 8 ans

41 j'aime

21

La Crème de la crème
Velvetman
4

La crème de la crème

La crème de la crème avait tout pour plaire et se faire une place au soleil dans le petit microcosme du cinéma français. Cependant malgré un projet de départ alléchant et se concrétisant par une...

Lire la critique

il y a 8 ans

30 j'aime

1

La Crème de la crème
Gand-Alf
4

L'offre et la demande.

Kim Chapiron m'avait laissé quelque peu groggy avec "Dog Pound", son aventure américaine en forme d'uppercut qui laissait poindre une certaine maturité et une envie de s'attaquer à des sujets plus...

Lire la critique

il y a 7 ans

24 j'aime

5

Timbuktu
MaDMka
7
Timbuktu

Ô vous frères humains

Au delà de son propos politique, et religieux, Timbuktu provoque bien plus que de l'indignation, devenant un film sur l'humanité, celle que chacun porte en lui. A travers des paysages sublimes et le...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

The Visit
MaDMka
2
The Visit

On a perdu M.N. Shyamalan

Si the visit offre bien une certitude c'est qu'on a définitivement perdu ce cher Shyamalan. On est bien loin de sixième sens et autre incassable, tant en terme de scénario (complètement anecdotique)...

Lire la critique

il y a 6 ans

1 j'aime

Mr. Turner
MaDMka
7
Mr. Turner

Fenêtre sur coeur

Dès le générique, la poésie point, une volute se répandant sur l'écran dévoile par double exposition des parcelles de tableaux de Turner; comme une fenêtre sur son oeuvre. Le film campe ici la vie...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime