2 ou 3 choses que je sais sur elle

Avis sur La Crème de la crème

Avatar Moizi
Critique publiée par le

J'étais un peu partagé au départ, je ne connais pas Kim Chapiron, mais la bande annonce faisait envie, après j'avais surtout peur que le film accumule les écueils liés à la non maîtrise de ses sujets, que ça soit la prostitution ou l'adolescence. Et je dois dire qu'il ne s'en sort pas mal. Je vais commencer par la fin, mais un bon film sait quand s'arrêter, et là j'ai dit, c'est très bien si ça s'arrête là, et ça c'est arrêté là. Il n'y avait pas besoin d'en rajouter.

Alors ce n'est ni un beau film, ni un film vraiment touchant, mais il y a plein de bonnes idées avec cette représentation débridée du Capital où justement cette jeunesse dorée ne se rend pas compte de ce qu'elle fait et vu que l'on adopte leur point de vue il n'y a pas cette moralisation qui pourrait tout détruire. De plus la fille le dit "Nous sommes les meilleurs élèves". C'est ceux qui ont tout compris, ils ont théorisé avec un grand détachement ce qu'on leur a appris. C'est ça le libéralisme débridé, tout se vend, tout s'achète, il y a l'offre et la demande, et si on peut parvenir à offrir ce qui est demandé, il y a de l'argent à se faire.

Si le film est parfois cynique, il arrive à travers l'amourette un peu niaise et prévisible (pour ne pas dire convenue) à ce qu'il y ait un truc premier degré, ce qui rend le film "aimable". Je n'ai rien contre le cynisme désabusé, mais parfois un peu d'humanité, d'amour, premier degré ça fait du bien. Là ça permet clairement au film de respirer et montrer sans doute maladroitement et sans doute de façon trop niaise que l'amour est plus important que le simple rapport sexuel et que finalement ce qui peut nous sauver du libéralisme, de Capital, c'est ce qui ne se vend pas : l'amour. On peut acheter un mariage, on peut acheter le sexe, mais on ne peut pas acheter l'amour.

Alors oui dit comme ça c'est pas si novateur (pas certain que ça prétende l'être non plus) et ça a l'air un peu niais, mais dans ce petit film de moins d'une heure trente ça passe vraiment bien car il est, comme je l'ai dit, opposé au cynisme ambiant.

Ce qui fait que le film fonctionne, c'est que les personnages et les situations, s'ils ne sont pas géniaux, restent assez bien écrits (j'insiste sur le "assez bien"), il y a assez de petits détails pour qu'on y croit, dans les façons de parler, les stéréotypes qui parviennent à incarner la raison pour laquelle ce stéréotype existe...

Bref c'est sympa, j'ai passé un moment agréable, il y a de l'idée et j'aime cette dénonciation sans avoir l'air d'y toucher qui se fait dans la douceur, c'est une autre façon de faire, moins radicale (sans doute moins bonne aussi), mais intéressante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 710 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Moizi La Crème de la crème