Avis sur

La Crème de la crème par Bung

Avatar Bung
Critique publiée par le

C'est toujours le même problème avec le cinéma français: cette incapacité à exploiter un cadre, un contexte, de partir de ce contexte pour en faire quelque chose d'intéressant, qui remue un peu, voire beaucoup, les tripes du spectateur.

Le cadre, donc, une école de commerce accueille de jeunes étudiants avec un discours pompeux ("Vous êtes la crème de la crème" ah bon déjà ?) puis l'histoire commence.

Enfin, une fois qu'ils auront recruté quelques demoiselles pour faire les escort girl de luxe. Euh, une fois qu'ils auront fait le bizutage. Ah non, il y a l'histoire d'amour d'abord, bon, patientons, patientons... Putain déjà quarante cinq minutes ? Enfin déjà... Juste avant celui-là, on s'est fait un film de plus de deux heures et je n'ai pas regardé la montre hein...

Il ne se passe pas grand chose en réalité, si ce n'est une histoire d'amour entre trois bras cassés embauchant des filles à droite et à gauche pour faire jolie en boîte de nuit. L'ambiance n'est pas particulièrement bandante, la réalisation faisant dans le scolaire.

Mais le sujet voulu est-il la vacuité de cet univers ? Ce n'est pas, en tous les cas, une franche réussite. Le sujet est casse-gueule (comment "remplir" le vide sans faire du remplissage, telle est la question) mais ni Debré, qui ferait mieux de se concentrer sur un script à la fois au lieu de se disperser, ni Shapiron, sympathique personnage au demeurant mais sans talent ni vision, n'ont les épaules pour aborder les "non-sujets" de ce niveau.

Trop de poncifs, trop de riens, trop de lâcheté (on ne peut pas dire que Debré rentre dans le lard des gosses et de l'univers qu'il décrit, ni qu'il prenne le pari de leur montrer un amour quelconque) nuisent à l'intérêt d'un projet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 232 fois
1 apprécie

Autres actions de Bung La Crème de la crème