La déesse de l'amour

Avis sur La Dame de Shanghai

Avatar Aurea
Critique publiée par le

Oui le noir et blanc est sublime, oui Rita, blonde sculpturale et divinement sensuelle n'a pas usurpé son surnom de déesse de l'amour, mais cette Dame de Shangaï à l'intrigue par trop alambiquée ne m'a pas franchement passionnée, je l'avoue.

Alors je me suis laissé porter par l'univers onirique, l'ambiance fascinante et magique de ce film noir dont la beauté des images n'a d'égale que l'étrangeté qu'il dégage.

Le film le plus contemporain et le plus autobiographique dit-on, d'Orson Welles qui à l'époque était légalement, pour peu de temps encore, le mari de la "sweetheart" de l'Amérique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1360 fois
65 apprécient · 4 n'apprécient pas

Aurea a ajouté ce film à 5 listes La Dame de Shanghai

Autres actions de Aurea La Dame de Shanghai