Advertisement
Affiche La Danza de la Realidad

Critiques de La Danza de la Realidad

Film de (2013)

Jodorowsky / Amarcord

Vingt trois ans après son dernier film, Quarante trois ans après El Topo, Jodorowsky, à plus de quatre vingts ans, propose son film le plus personnel, une manière d'autobiographie imaginaire, l'évocation de son enfance dans un village perdu dans le désert chilien. Mais attention, on est toujours chez Jodorowsky - et le terme d'autobiographie est sans doute un peu abusif. Evocation de sa propre... Lire l'avis à propos de La Danza de la Realidad

24 4
Avatar pphf
7
pphf ·

La danza de l'Efferalgan !

Un sentiment très mitigé m'a habité pendant le visionnage de ce film et encore après, ne serait-ce que pour le noter. Pour résumer ce sentiment, je n'ai été ni déçu ni emballé, mais perturbé, parfois embarqué dans l'histoire, dans ce qu'elle me montrait à l'écran, parfois choqué et marqué par l'incompréhension. Le réalisateur, dans sa quête de recherche de son identité, se perd à mon goût trop... Lire l'avis à propos de La Danza de la Realidad

10
Avatar Stéphane Lemaire
5
Stéphane Lemaire ·

Curieuse rêverie

Bien que partagé et assez perplexe au bout des 2h10 que nous offre "La danza de la realidad", j'ai malgré tout été plutôt séduit par cette rêverie autobiographique. La première partie du film est plutôt éblouissante: esthétiquement très étonnante, elle offre quelques scènes hallucinantes et toute une panoplie de personnages bizarroïdes. Déjà, la démarche de Jodorowsky nous transporte: il s'amuse... Lire la critique de La Danza de la Realidad

7
Avatar HugoLRD
7
HugoLRD ·

Critique de La Danza de la Realidad par -Absalon-

Peu à peu, alors que les minutes et puis les heures s'écoulent, une réflexion s'impose au spectateur et ne le quitte plus : "La Danza de la Realidad" est un film insupportable. Trop bavard, trop coloré, trop m'as tu vu, trop chanté, trop personnel, trop mystique et fourre tout, trop volontairement étrange, trop... On pourrait continuer longtemps. Jodorovsky explique absolument tout avec une... Lire l'avis à propos de La Danza de la Realidad

10
Avatar -Absalon-
8
-Absalon- ·

Critique de La Danza de la Realidad par Tabass

Biopic romancé indigeste, le film oscille entre symbolisme lourdaud et moments de poésie désamorcés par un rythme trop rapide. Tout au long du film, Jodorowky apparaît sans la moindre subtilité pour nous déverser des flots de pseudo philosophie boudhiste inepte et parsème le film de ses obsessions : le cirque, les estropiés, le christ etc... Un film qui n'apporte donc rien si on a déjà vu... Lire la critique de La Danza de la Realidad

5
Avatar Tabass
3
Tabass ·

Critique de La Danza de la Realidad par Teklow13

Comme l’indique son titre, le nouveau film du rare Jodorowsky, son précédent remonte à il y a 23 ans, est une danse de la réalité. Un espère d’immense tourbillon d’images et de sensations qui viendrait chambouler la mémoire du cinéaste. Jodorowky fait danser les souvenirs, les siens, en leur donnant à revêtir un costume de soirée. Dans ce film totalement autobiographique, il entreprend une... Lire l'avis à propos de La Danza de la Realidad

11 2
Avatar Teklow13
7
Teklow13 ·

100% Jodo

Moment on ne peut plus touchant mais également par moment difficilement accessible. Beaucoup de symboliques comme d'habitude avec Jodo, mais comme cette danse de la réalité est encore plus personnelle que les autres films du réalisateur, on peut par moment se sentir un peu exclu de cet appel à l'amour et la tolérance. La difficulté de ce genre d'exercice autobiographique très visuel, c'est... Lire la critique de La Danza de la Realidad

5
Avatar oso
8
oso ·

Chef d'oeuvre absolu de Jodorowsky

La réalité dervichéenne Vivre ou se refuser à la vie ? La réponse ne trépigne pas à l’avance derrière ses barreaux d’incertitudes, au contraire, elle prends son envol à mesure que la pellicule envahie l’écran de nos yeux. Car quiconque ose croire à l’existence de l’écran de cinéma se trompe, c’est nous même qui devenons l’écran, la caméra, l’acteur, le décor, les sentiments, la violence, la... Lire la critique de La Danza de la Realidad

7
Avatar Perrot Anthony
10
Perrot Anthony ·

En attendant Jodo

Jodorowsky et la (sur)réalité de l’existence. La Danza de la Realidad et Poesía Sin Fin sont, dans la plus pure tradition jodorowskyenne, des œuvres parfois déconcertantes, mais souvent magnifiques. Les deux premiers volets de la quintalogie autobiographique de Jodorowsky offrent une plongée intensément poétique dans ce qui a été, ce... Lire la critique de La Danza de la Realidad

1
Avatar Arthur Dupont
7
Arthur Dupont ·

Un film avec un nain déguisé en zorro qui fouette un dollar...

De tous les Jodorowsky que j'ai vu jusqu'ici, la Danza de la realidad est sans aucun doute le plus accessible. Moins violent, moins provoc', moins bizarre. En racontant son enfance, Jodorowsky s'oblige a coller un minimum avec le réel. Ça reste malgré tout du Jodorowsky. On y retrouve avec bonheur tout ce qui fait le charme du réalisateur. A savoir des freaks, des clowns, de la religion et... Lire l'avis à propos de La Danza de la Realidad

4
Avatar Pom_Pom_Galli
8
Pom_Pom_Galli ·