👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La Dernière Vie de Simon montre dès sa scène d’introduction tout son potentiel et ses influences : elles ne sont pas dans la Bretagne lumineuse qui sert de décor à l’intrigue de Léo Karmann et Sabrina B. Karine, mais outre-Atlantique : La Dernière Vie de Simon semble être avec ce personnage de Simon, protagoniste fantastique aux apparences multiples, tout droit sorti de la lignée des blockbusters des années 80 qui ont fait le succès de Spielberg, Cameron ou encore Zemeckis. Une influence qui n’est que renforcée avec l’excellente partition d’Erwann Chandon.

Le premier long-métrage de Léo Karmann est une belle réflexion sur l’identité et sur la place que joue tout un chacun dans la société. Simon a une folle envie de famille, de s’intégrer dans une société de laquelle il était rejeté. Mais il doit pour cela en payer le prix fort. Avec un réel effort d’écriture au départ, puis de mise en scène ensuite (ainsi que d’effets spéciaux), La Dernière Vie de Simon réussit à emmener le spectateur dans un univers onirique et romantique.

On regrette cependant que l’intrigue cède dans sa dernière partie à des facilités criantes, et que la mise en scène vire au sentimentalisme exacerbé. Pour autant, avec son premier projet, Léo Karmann signe une oeuvre audacieuse qui a la mérite de sortir des sentiers battus. Et de montrer que le cinéma de genre peut être vu par tous. Une belle fable.

Adao
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Mes Cinexpériences de Senscritique et Sur l'écran noir de mes nuits blanches... 2020

il y a 2 ans

18 j'aime

La Dernière vie de Simon
Adao
6

Si E.T était breton

La Dernière Vie de Simon montre dès sa scène d’introduction tout son potentiel et ses influences : elles ne sont pas dans la Bretagne lumineuse qui sert de décor à l’intrigue de Léo Karmann et...

Lire la critique

il y a 2 ans

18 j'aime

La Dernière vie de Simon
Behind_the_Mask
8

Les métamorphoses

Dans un cinéma français de plus en plus segmenté et baignant dans l'hérésie imbécile de l'immédiatement identifiable, La Dernière Vie de Simon a évidemment de quoi rafraîchir et dépayser. A première...

Lire la critique

il y a 2 ans

14 j'aime

La Dernière vie de Simon
Thuguy
3

Niaiserie sans fin

Je l'ai vu en Cinexpérience hier soir. Les spectateurs disaient avoir bien apprécié le film et que ça faisait du bien au cinéma qu'il ose prendre des risques (comme si le cinéma français avait besoin...

Lire la critique

il y a 2 ans

11 j'aime

16

Inexorable
Adao
9
Inexorable

De l'amour à la mort, ou les fantômes du passé

Inexorable est le 7e long-métrage du réalisateur belge Fabrice du Welz, connu pour ses films de genre Calvaire (2004), son thriller Vinyan (2008) ou son film hollywoodien Message from the King...

Lire la critique

il y a 4 mois

23 j'aime

Un pays qui se tient sage
Adao
8

History of a violence

Journaliste, David Dufresne a travaillé à Libération dans la presse écrite ou encore dans la chaîne d’information en continu I-Télé. Il a collaboré avec le site internet Mediapart. Auteur de...

Lire la critique

il y a 2 ans

20 j'aime

1

La Dernière vie de Simon
Adao
6

Si E.T était breton

La Dernière Vie de Simon montre dès sa scène d’introduction tout son potentiel et ses influences : elles ne sont pas dans la Bretagne lumineuse qui sert de décor à l’intrigue de Léo Karmann et...

Lire la critique

il y a 2 ans

18 j'aime