Affiche La Divine

Critiques de La Divine

Film de (1934)

  • 1
  • 2

L'Intouchable

La Divine...beauté d'un titre, somptuosité d'une affiche, où la profonde mélancolie d'un visage accroche et fascine. Et devant nos yeux la femme s'anime et prend vie : élégance d'une silhouette aux formes pures sous la longue robe fendue, je découvre Ruan Lingyu, actrice phare du cinéma shangaien des années 1930, et c'est toute... Lire la critique de La Divine

71 48
Avatar Aurea
9
Aurea ·

L’effacement

3ème Festival Sens Critique, 3/16 La Divine, c’est la mère, qui doit ici composer avec un autre rôle que la nécessité lui impose, celui de la prostituée. Un tel sujet dans un film de 1934 impose un certain tact, qui génère une pudeur au service d’un pathos parfaitement maitrisé. Par petites touches, avec un sens de l’économie, Wu Yonggang retrace l’infamie de la prostitution : le ballet dans... Lire la critique de La Divine

20 5
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Essence divine

La Divine est une œuvre que Ruan Lingyu a tourné alors qu'elle était au faîte de sa gloire. Elle se suicidera suite aux rumeurs de liaisons adultères l'année d'après. Avec le temps, le souvenir de la belle Chinoise avait tendance à s'estomper dans la mémoire du public jusqu'à ce que le réalisateur Stanley Kwan lui rende hommage dans son Center Stage (avec Maggie Cheung dans le rôle de Ruan),... Lire la critique de La Divine

7 3
Avatar Palplathune
8
Palplathune ·

La Classe chinoise

La Divine m'a fait découvrir Ruan Lingyu, pas moins que ça. Actrice chinoise à la vie éphémère (elle meurt un an après La Divine, à l'âge de 24 ans), elle marque pourtant par sa classe folle et un jeu expressif extrêmement mature pour son jeune âge. Menant de front vie de prostituée et de mère, la première activité permettant d'assurer la seconde, le personnage de Ruan Lingyu se retrouve, suite... Lire l'avis à propos de La Divine

7 1
Avatar Nolwenn-Allison
8
Nolwenn-Allison ·

La tendresse face à la cruauté

Deuxième vieux classique chinois en N&B visionné après Le printemps d'une petite ville, la première oeuvre de Wu Yonggang, considérée comme l'un des meilleurs films chinois, est à la hauteur de sa réputation. Le film étant totalement muet (sans musique, donc),... Lire la critique de La Divine

2 10
Avatar 小汤 Elvisant
9
小汤 Elvisant ·

Eloge du libéralisme débridé (attention SPOILER et BEAUCOUP D'IRONIE!)

Des tas de gens de la masse populaire inculte (ou de la bourgeoisie complexée "bien-pensante") pensent que c'est triste et honteux qu'une mère doive se prostituer pour survivre et élever son fils. Ces totalitaires en herbe qui aiment voler de l'argent à des PDG "par la force armée" (Oh mon dieu il ne me reste plus que 3 millions pour vivre! Quel scandale! Comment élever avec ça mes 8 enfants... Lire l'avis à propos de La Divine

2 2
Avatar Jibest
8
Jibest ·

Critique de La Divine par blazcowicz

Une agréable surprise pour un film qu’il ne fut pas si aisé de voir, avec le film sur l’ordi sans son et le streaming sur archive.org pour avoir la musique, mais ça en valait la peine. Le film est très émouvant et pudique, jouant beaucoup sur les hors champs et les ellipses pour faire passer des situations assez difficiles. La musique, dont il aurait été dommage de se priver je le répète,... Lire la critique de La Divine

2
Avatar blazcowicz
7
blazcowicz ·

Touchant... Inattendu...

Une grosse surprise ! La Divine est un film qui se révèle être particulièrement touchant et juste. Cette œuvre a pourtant eu du mal à traverser le temps, la pellicule est parfois bien abimée mais pourtant sa beauté visuelle reste intacte. Le noir et blanc est joli, d’ailleurs la photographie est délicieuse et la mise en scène bénéficie aussi d’un travail sérieux et tout en sobriété. Mais à vrai... Lire la critique de La Divine

2 4
Avatar Moorhuhn
9
Moorhuhn ·

Critique de La Divine par Saugom

Ce film chinois de 1934, muet et noir et blanc, se regarde très bien même pour celui habitué à des films plus récents. La fluidité de la réalisation et de la narration sont les points forts de l’œuvre. Les acteurs en font parfois un peu beaucoup, mais j'imagine que ce n'est pas inhabituel pour un film muet. La musique, présente presque tout le long du film, est à mon goût moins irritante que... Lire l'avis à propos de La Divine

Avatar Saugom
7
Saugom ·

Critique de La Divine par 974_ES

Le film repose principalement sur l'hallucinante performance de Ruan Lingyu mais ça serait bête de limiter le film à seulement ceci. Déjà l'histoire, même si elle est peu surprenante, est très émouvante et dur. Puis il y a une très très bonne mise en scène, on savait déjà filmer en chine de ce temps là. Le seul vrai reproche que je peux faire, c'est le manque d'enjeu. Lire la critique de La Divine

1
Avatar 974_ES
8
974_ES ·
  • 1
  • 2