Encore une comédie sur le sport loin de la réalité

Avis sur La Dream Team

Avatar Naboulet
Critique publiée par le

Je comprends pas ces comédies qui se basent sur le monde du sport associatif mais qui n'en exploite pas les codes. C'est comme si les scénaristes ou leurs gosses n'avaient jamais joué en club.

Synopsis de base : Maxime Belloch, un joueur star revient dans son club formateur où son père, Jacques Belloch, l'a coaché jeune pour entraîner les jeunes et redorer sa réputation.

Maxime n'est JAMAIS remis à sa place alors que c'est censé être une histoire de rédemption. J'ai été super déçu du personnage de Gérard Depardieu. Je pensais qu'il allait être dépeint comme un vieux grognon attaché à son club et sa région et qu'il allait dresser son fils.

En attendant, c'est une avalanche de merdes :

  • Il vire le petit gars pataud du club de province qui s'entraîne une fois par semaine dès le premier entraînement. Le rattrapage de fin ne comble pas cette ignominie. Dans une situation normale, Jacques Belloch aurait détruit son fils pour une telle connerie vu qu'on dépeint ici un vieil agriculteur, qui doit probablement porter l'association de foot à bout de bras en coachant les jeunes, en conduisant le bus et en portant les affaires au comité (la fameuse réclamation qui les amène en finale).

  • Il appelle sa kiné "machine" et en tombe amoureux derrière. Il ne se fera jamais engueuler pour ce manque de classe initiale.

  • On a le stéréotype de la préparation physique au début du film avec la brutalité du coach débile "gnugnu fais des pompes et je te crochète pendant que tu les fais".

Enfin, la pire crasse de ce film est qu'on ne sent pas la moindre odeur de football et de sport malgré le thème du film et les caméos tous plus grossiers les uns que les autres de sportifs professionnels (Karabatic, Lavillenie et Chabal).

C'est peut-être ça le drame de ce film au final : pour le cinéma et les médias, le sport n'est qu'une affaire de professionnels alors que son essence est à majoritairement amateur. Ca explique pourquoi le tissu associatif sportif français est en train de crever la bouche ouverte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 61 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Naboulet La Dream Team