Une fabrique de l'ignorant ?

Avis sur La Fabrique de l'ignorance

Avatar -Versus-
Critique publiée par le

J'ai un gros doute sur ce documentaire ARTE (chaîne qui n'est pas toujours un synonyme de qualité). Tout d'abord je tiens à dire que je n'ai pratiquement aucune connaissance des sujets traités mis à part au travers de divers travaux de vulgarisation.

Si la dénonciation des tentatives d'influence de la science par les entreprises me semble importante à dénoncer, cela ne doit pas se faire au détriment à la fois de la forme et de la réalité scientifique. Ce qui me choque en premier lieu dans le film, c'est que des "vérités" sont assénées sans aucune preuve, mais juste des "c'est la science qui le dit". Rien ne garantit alors la véracité de l'information. Je peux dire que la science prouve que la terre est plate, si je n'appuie pas mes dires ça n'a aucune valeur. Il faut montrer les études, et mieux, les méta-analyses (étude globale sur toutes les études qui ont été produites sur un sujet) qui valent plus qu'une simple parole de scientifique.

C'est notamment le cas sur les abeilles. Absolument aucune étude n'est montrée, juste une corrélation entre l'arrivée des néonicotinoïdes et le déclin des abeilles. Mais corrélation ne veut pas dire causalité. Sur ce point, le documentaire joue la même stratégie que les entreprises qu'il dénonce : on part d'une "hypothèses" – pour pas dire "vérité idéologique" – qu'on essaie de démontrer comme vrai. C’est parfaitement l'inverse du processus scientifique où on essaie de démonter les hypothèses.

J'ai aussi un souci avec l'affirmation qui revient plusieurs fois du style "on fait une étude et on sait après ce qu'il en est". Soit c’est un procédé de simplification, soit c’est dû à une méconnaissance totale du fonctionnement de la science. Il faut que l'étude soit reproduite de nombreuses fois pour que l'effet soit attesté, et dans des conditions différentes avec des protocoles différents, etc. afin notamment de réduire le nombre de biais, de facteurs extérieurs (ce sur quoi paraissent jouer les entreprises) et de faux positifs. D'où l'importance des méta-analyses.

Critique complète

Pour finir, on se demande si La Fabrique de l'ignorance n'y contribue pas un peu. Les choses intéressantes mises en avant sont contrebalancées par le manque de sources sérieuses, une forme digne de la télévision (c'est à dire émotionnelle et méprisante envers le spectateur), de très très nombreuses imprécisions qui donnent malheureusement peu de crédit au reste du contenu. De plus, en voulant dénoncer l'influence et les magouilles (réelles) des entreprises sur la science, le film tombe dans un manichéisme primaire entre gentils et méchants. Sauf que la recherche ce n’est pas une question de bien et de mal ! C’est la méthode qui prime. Si on n'avance pas sur les réflexions concernant les OGM, le glyphosate et la disparition des abeilles on apprend au moins l'existence de l'agnotologie. Mais pour bien comprendre, ça demande des recherches supplémentaires, comme tout le reste du documentaire en fait…

Je renvoie tous ceux qui s'intéressent à ce sujet au documentaire "Merchants of doubt" bien plus honnête, précis et mieux réalisé (il ne joue pas sur les peurs)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1169 fois
5 apprécient · 3 n'apprécient pas

-Versus- a ajouté ce documentaire à 1 liste La Fabrique de l'ignorance

Autres actions de -Versus- La Fabrique de l'ignorance