Et sinon, leurs acteurs, c'étaient des épouvantails ?

Avis sur La Fabrique des sentiments

Avatar Babalou
Critique publiée par le

Ca avait bien commencé, pourtant. La détresse silencieuse, l'absurdité des relations amoureuses, la difficulté de "rencontrer quelqu'un", la course aux enfants... C'était bien quand Elsa Zylberstein était seule. Et puis les autres sont arrivés, chacun enlevant un point à la note du film. Jusqu'au dinosaure vert. Là, vraiment, ça m'a achevée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 240 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Babalou La Fabrique des sentiments