👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critique pour le site Le Bleu du Miroir

En proie à des luttes, les personnages de La Favorite s’adonnent à des jeux de pouvoir bien perfides. À la cour d’Angleterre au XVIIIe siècle, lady Sarah entretient des rapports privilégiés avec la reine Anne jusqu’à l’arrivé d’Abigail. L’échiquier est alors redéfini, une bataille débute.

Cette Favorite du réalisateur Yorgos Lanthimos enchante par son ton désopilant et son trio féminin remarquable. Avec Olivia Colman en dirigeante orgueilleuse, Emma Stone et Rachel Weisz en dames intéressées, le triangle affectif est délectable et mouvementé, autant que les passassions de pouvoir où ce sont les femmes qui tirent les ficelles et portent leurs ovaires. D’ailleurs, le réalisateur ne se prive pas d’agrémenter les délicates robes d’époques de phrasés bien salaces. Une touche fantasque que l’on retrouve dans le découpage du film et certaines vue en fisheye, pour un ensemble burlesque détonnant.

CCorubolo
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Female gaze et Cru 2019

il y a 2 ans

La Favorite
EricDebarnot
5
La Favorite

Mouth wide shut

Il est toujours amusant de réaliser combien, à toutes les époques, on aime se faire rouler dans la farine et abuser par les imposteurs les plus outrageusement ambitieux et dénués de scrupules : c'est...

Lire la critique

il y a 3 ans

96 j'aime

33

La Favorite
guyness
8
La Favorite

God shave the queen

Les bâtiments des siècles passés exaltant la puissance et la richesse de leurs commanditaires ont depuis toujours provoqué en moi un doux mélange d'admiration et de répugnance, par leur façon quasi...

Lire la critique

il y a 3 ans

81 j'aime

16

La Favorite
pollly
9
La Favorite

“Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.”

Yórgos Lánthimos en 3 films et en 3 trois actes. Il y eu d'abord Canine (2009), puis The Lobster (2015) et La mise à mort du cerf sacré (2017). Lánthimos cinéaste de l'indicible, fait de chacun de...

Lire la critique

il y a 3 ans

67 j'aime

8

Skate Kitchen
CCorubolo
8

Skate Kitchen

Critique pour Le Bleu du Miroir Empowerment à roulettes Si « on ne nait pas femme, on le devient », on ne nait pas indépendante également, on le devient. Véritable hymne émancipatrice, Skate Kitchen...

Lire la critique

il y a 3 ans

6 j'aime

RBG
CCorubolo
7
RBG

RGB

Femme.s de pouvoir Si dans la forme le film éponyme consacré à Ruth Bader Ginsburg n’a rien de révolutionnaire pour le genre documentaire, sans pour autant être dépourvu d’intérêt sur le plan de la...

Lire la critique

il y a 3 ans

5 j'aime

The Charmer
CCorubolo
7
The Charmer

Espoirs illusoires

Critique pour Le Bleu du Miroir Derrière la caméra de The Charmer, le réalisateur Milad Alami, devant l’acteur Ardalan Esmaili. Tous deux sont d’origine iranienne, et c’est certaine l’une des clés...

Lire la critique

il y a 4 ans

4 j'aime