LA FAVORITE : Dans les jupons du Pouvoir

Avis sur La Favorite

Avatar LADYA
Critique publiée par le

Encore un film trop attendu, trop vanté, quasi multi oscarisé,en tous cas "nommé 10 fois" dont je sors quelque peu déçue ! Pas un scandale non... C'est beau, brillamment interprété, photographié avec sophistication, avec une touche de décalage décadent qui rappelle Peter Greeneway..Bel emballage pour une coquille un peu creuse..
Dans la première partie, on assiste mème avec intérêt à l'ascension irrésistible d'un jeune femme déclassée (ancienne aristocrate réduite au rang de fille de cuisine,) avec une curiosité réelle et une empathie certaine..Mais dans la seconde partie , celle ou l'on voit la déchéance de la Favorite en titre, tout tourne court : La manœuvre anecdotique de la perfide Abigael (Emma Stone), qui par une simple tisane "assaisonnée," provoque une série de malheurs pour sa rivale et se voit épousée et anoblie en 48h par une reine de plus en plus sénile, ça fait un peu roman de gare .LE SCENARIO ne tient pas le coup ! Appuyé sur une base historique (le réel ascendant de Lady Churchill-Malborough sur la reine Anne, fragile et influençable) est un bon support ;Mais la partie fictionnelle (le duel des favorites) est mal étayée dans un scenario trop faible . On tourne en rond , on se fait plaisir par des éclairages à la Barry Lyndon, des ballets de courtisans poudrés qui pratiquent la course de canards et le lancer de tomates mures sur un viel aristocrate, nu et emperruqué..Ou cela nous mène-t-il ? A une vision du pouvoir en huis clos ,dégénéré et puéril ? à un constat sur les manœuvres dans les coulisses du pouvoir ? On a vu mieux dans le genre ..Alors qu'est-ce qui fait l'originalité et la valeur de cette œuvre ? Que cela se joue autour d'un trio féminin ? Ce féminisme pseudo sulfureux est un peu superficiel et ne justifie pas les éloges faites à ce film.Le sexe comme arme de pouvoir ? là aussi rien de bien nouveau, d'autant que la sensualité est furieusement absente des relations entre ces dames..la pauvre reine Anne, bancale, gouteuse, hystérique et pitoyable ne provoque guère autre chose que de la compassion. Il reste trois belles et grandes comédiennes qui se vautrent avec plaisir dans des registres de garces ou de frustrée..de beaux costumes, de belles lumières...Et ce final finaud..Volontairement énigmatique et interminable : juxtaposition des images de la reine, de la nouvelle favorite à genoux et des lapins de plus en plus nombreux....pour nous faire croire qu'il y a un sous-texte politique ou hermétique.? ..Accroche-toi à ton pouvoir,ma fille car elle préfère les lapins ! ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 257 fois
4 apprécient

LADYA a ajouté ce film à 1 liste La Favorite

Autres actions de LADYA La Favorite