👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Dès le premier plan on sait que nous tombons dans un film de cinéma, quelque chose comme peu courant au regard des productions médiocres qui déferlent sur nos écrans.

Début 18e siècle Angleterre et France sont en guerre mais à part quelques luttes d’influence, cela ne bouscule guerre la cour de la reine Anne, laquelle se livre a bien des excès…

La Reine Anne (excellente interprétation de Olivia Colman) n’est pas d’une santé tonitruante et elle est sous la domination consentie de Lady Marlborough (la toujours bien Rachel Weisz).
Arrivera une oie blanche (Emma Stone), et les noirs desseins pourront s’opposer, se révéler.

Le décor est planté, et quel décor sous la caméra de Yorgos Lanthimos ! Il filme au grand angle dans d’étroits lieux ce qui confère naturellement un sentiment, à la fois d’oppression et de d’intime plongée au cœur des choses, des êtres. Le travail du décor et des costumes est en tout point remarquable, nous sommes d’emblée, happés par l’époque.

Le travail de la photo est prodigieux; la seule lumière naturelle : celle du jour, celle des bougies, celle des flambeaux. L’image en est parfois bouleversante.

La partition de l’interprétation féminine est la hauteur du film. La composition de Olivia Colman (déjà dans “The Lobster” du même Lanthimos mais surtout des séries à ce jour : je ne doute pas que ce rôle va porter l’éclairage sur cette comédienne).

Face à elle la toujours juste, toujours belle… Rachel Weisz : manipulatrice, tendre, intelligente, amoureuse et menaçante, elle est tout cela à la fois dans son personnage de Lady Marlborough.

Entre elles deux, Emma Stone qui campe la jeune Abigaïl, déchue, bafouée mais qui saura se relever, s’en sort bien.

Yorgos Lanthimos -après le perturbant the Lobster- signe là un sacré film. Un réalisateur à suivre de très près.
EB
Blog CineVu

cinevu
8
Écrit par

il y a 3 ans

4 j'aime

La Favorite
EricDebarnot
5
La Favorite

Mouth wide shut

Il est toujours amusant de réaliser combien, à toutes les époques, on aime se faire rouler dans la farine et abuser par les imposteurs les plus outrageusement ambitieux et dénués de scrupules : c'est...

Lire la critique

il y a 3 ans

96 j'aime

33

La Favorite
guyness
8
La Favorite

God shave the queen

Les bâtiments des siècles passés exaltant la puissance et la richesse de leurs commanditaires ont depuis toujours provoqué en moi un doux mélange d'admiration et de répugnance, par leur façon quasi...

Lire la critique

il y a 3 ans

81 j'aime

16

La Favorite
pollly
9
La Favorite

“Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.”

Yórgos Lánthimos en 3 films et en 3 trois actes. Il y eu d'abord Canine (2009), puis The Lobster (2015) et La mise à mort du cerf sacré (2017). Lánthimos cinéaste de l'indicible, fait de chacun de...

Lire la critique

il y a 3 ans

67 j'aime

8

The Knick
cinevu
8
The Knick

Saison 1 Le Docteur House peut aller se rhabiller… puis Saison 2 Hypnotique comme la musiqie

La bonne idée c’est d’avoir choisi Steven Soderbergh pour réaliser ce petit bijou de scénario, un peu comme confier une pierre précieuse au bon orfèvre. Une écriture brillante, des dialogues...

Lire la critique

il y a 7 ans

34 j'aime

5

La Famille Bélier
cinevu
5

Les Marx Brothers à la ferme .

Un bon petit film à voir en famille , sympathique et tendre. Les provinciaux en prennent un peu pour leur grade et ça frôle parfois le parisianisme mais les comédiens sont de très bonne volonté et...

Lire la critique

il y a 7 ans

23 j'aime

1

Gone Girl
cinevu
4
Gone Girl

Autopsie d’un mariage

Un peu déçue du film dont on parle dans les salons cinéphiles, du bon thriller mais sans plus. On se doute rapidement du dénouement les ficelles sont en osier glacé. Évidement ça reste du cinéma dans...

Lire la critique

il y a 7 ans

21 j'aime