Affiche La Féline

Critiques de La Féline

Film de (1982)

  • 1
  • 2

Pulsions.

En 1942, le cinéaste Jacques Tourneur signait avec Cat People un véritable classique du fantastique, transformant une simple série B en merveille de suggestion et de mystère velouté. Quarante ans plus tard, Paul Schrader en proposait une variation pour le compte de Universal, sans toutefois recevoir les mêmes louanges. N'en... Lire la critique de La Féline

23 4
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Les hommes préfèrent les panthères

Alors que Jacques Tourneur inventait l'art du suspens et distillait l'inquiétude par l'ambiance, les ombres et la suggestion sans montrer le danger, laissant au spectateur le soin d'imaginer en fonction de ses propres peurs et phobies, Paul Schrader montre tout. Il tue le suspens, gâche le frisson. A l'exception des scènes oniriques et des clairs-obscurs sur le corps de Nastassja Kinski, les... Lire la critique de La Féline

10
Avatar -Marc-
6
-Marc- ·

Sexual panther

En 1942, Jacques Tourneur réalisait Cat people, un film tout en ombres et suggestions presque gothiques où une femme incarnée par la Française Simone Simon sentait monter en elle une ancestrale malédiction, celle du peuple des hommes-chats. Malgré son aspect un peu trop verbeux, le film a fait l'objet d'un culte et possédait un romantisme vénéneux, sans rien montrer... Lire l'avis à propos de La Féline

12 2
Avatar Ugly
6
Ugly ·

L'amour a fait d'elle une bête érotique

En réalisant le remake du célèbre film de Jacques Tourneur, Paul Schrader savait bien qu'il allait se heurter à de nombreuses critiques. Intelligent comme il est, le cinéaste préfère garder une partie de l'essence du film de Tourneur pour la transformer à sa sauce, faisant de ce film une nouvelle vision de "La Féline", moins suggestive mais plus sensuelle et beaucoup plus démonstrative.... Lire la critique de La Féline

5 23
Avatar Alexandre Coudray
7
Alexandre Coudray ·

Une bête de sexe...

Film très intéressant de Paul Schrader, considéré a tort comme un remake du film de Jacques tourneur de 1942. Certes la trame reste la même mais l'interprétation est totalement différente. Irena Gallier en voyage à la Nouvelle Orléans pour rendre visite a son frère, découvre qu'elle ne peut s'accoupler qu'avec des personnes de son espèce sous peine de se transformer en panthère et de dévorer... Lire la critique de La Féline

4
Avatar Tompouce
7
Tompouce ·

See these eyes so green...

Une relecture totalement mésestimée et incomprise du classique de Tourneur. Si le film perd la dimension mystérieuse et suggérée qui faisait tout le charme de l'original (et de la trilogie fantastique du cinéaste, en général), il gagne en envoûtement et en sensualité, et il a surtout le mérite de faire une véritable proposition d'auteur, totalement encrée dans les eighties et dans le style de... Lire la critique de La Féline

4
Avatar MrOrange
7
MrOrange ·

Critique de La Féline par AMCHI

Ce que perd en mystère ce remake du film de Jacques Tourneur il le gagne en sensuaité et érotisme, ce qui sied bien au sujet. Le film est beau, la BO aussi (David Bowie a écrit une superbe chanson) mais il manque la touche à l'ensemble pour faire de La Féline un grand film fantastique. Lire la critique de La Féline

4
Avatar AMCHI
5
AMCHI ·

Graou !

je reste encore et toujours fasciné par ce remake revisité de Cat People (1942), qui de part son epoque puritaine (code Hayes tout ça..), occultait cette thematique de la sexualité. tandis que je me suis laissé totalement envouter par Natassia Kinski/Irena oscillant entre cette dualité de la beauté erotique de la panthere à la laideur incestueuse de cette malediction ancestrale. une histoire... Lire la critique de La Féline

2
Avatar Linsky
8
Linsky ·

Huîtres au Coca-Cola

L’affiche en promettait, des choses: le léopard, créature voluptueuse, mais aussi féroce, semblait représenter la fusion de l’érotisme et de l’horreur, Nastassja tentait avec son regard concupiscent et ses lèvres entr’ouvertes. C’est au charme de l’affiche en effet, et à la lecture d’un synopsis alléchant, présentant le remake comme une relecture osée mais logique de l’original, que j’ai choisi... Lire la critique de La Féline

2
Avatar Owen_Flawers
3
Owen_Flawers ·

Critique de La Féline par Ygor Parizel

Remake réalisé 40 ans après la sortie de l'original mais les deux versions hormis l'incipit ne se ressemblent pas trop. C'est un peu inégale notamment dans la seconde heure de durée mais qu'est-ce que c'est bien filmé, beaucoup aimé les choix de plans et les travellings enfin la musique de fond, les lumières et le découpage qui créent une ambiance de tension et érotique. La seconde moitié... Lire l'avis à propos de La Féline

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·
  • 1
  • 2