Affiche La Femme Scorpion

Critiques de La Femme Scorpion

Film de (1972)

Prison de femmes en furie

J'avais mis "La femme scorpion" dans mes films à voir après qu'on m'en ait parlé, suite à sa diffusion sur Arte dans la série "Cinéma trash". Et puis un de mes acolytes amateur de cinéma bis m'a conseillé ce film, me donnant même un bon plan pour acheter le coffret de la saga à un prix peu élevé. Etant donné que je n'avais vu que de bons avis et de bonnes notes sur ce film, je n'ai pas réfléchi... Lire la critique de La Femme Scorpion

5 7
Avatar Wykydtron IV
3
Wykydtron IV ·

Urami Bushi

Nami est envoyée en prison après avoir été trahie par un policier qu'elle aimait et qui s'est servie d'elle. Elle va tout faire pour s'évader de prison et assouvir sa vengeance... "La femme scorpion" rentre dans la catégorie des films women in prison (WIP) avec tout ce que cela comporte comme séquences croustillantes...mais pas que. "La femme scorpion" réalisé par... Lire la critique de La Femme Scorpion

2
Avatar dagrey
8
dagrey ·

Parfois, il faut assumer des goûts douteux ( traduction : c'est objectivement une bouse, et alors ?)

On a incontestablement affaire à un nanar : acteurs qui surjouent (sauf la vedette féminine toute en grâce et en retenue), décors et couleurs moches et kitch, porno soft, violence sadique et complètement gratuite. Mais c'est un nanar culte et un vrai film d'auteur au ton très personnel : acteurs qui surjouent (sauf la vedette féminine toute en grâce et en retenue), décors et couleurs moches... Lire la critique de La Femme Scorpion

Avatar openupandbleed
6
openupandbleed ·

Un film de cinéma plus que d'exploitation

Quand on se lance dans la série des Lady Scorpion, on s'attend avant tout à avoir du cinéma d'exploitation, bien propre au cinéma japonais de années 70. Et pourtant... Il est clair que la rencontre entre Shun'ya Ito et Meiko Kaji, toujours aussi impliquée dans ses films, s'est faite dans une volonté de proposer un vrai film de cinéma, plus que pour satisfaire un public qui demande de... Lire l'avis à propos de La Femme Scorpion

Avatar GauthierBénétière
8
GauthierBénétière ·

Critique de La Femme Scorpion par Jérôme Richenauer

Voilà un film pas évident à aborder. La série des Sasori a toujours été une série qui m'a attirée. Déjà, pour sa plongée dans le cinéma-bis japonais des années 70. Ensuite, dans le genre c'est une série assez connue et culte. Et puis le personnage de Sasori a quelque chose de fascinant. Et c'est vraiment le point fort du film, mais j'y reviendrais. Nami se retrouve en prison après avoir été... Lire la critique de La Femme Scorpion

Avatar Jérôme Richenauer
7
Jérôme Richenauer ·

Prison de chair

La femme scorpion est un film complexe à aborder, car protéiforme et profondément schizophrène. Oui, il s'agit d'un pur film d'exploitation ; mais c'est aussi un pamphlet sociétal. Oui, il a des défauts, inhérents à son genre (le WIP, ou Women In Prison) ; mais il présente des qualités formelles et narratives remarquables. Film d'exploitation, c'est sûr; c'est marqué... Lire l'avis à propos de La Femme Scorpion

Avatar Seet
7
Seet ·

"Plus tu me hais plus tu as du mal à m'oublier."

Film de prison, film de vengeance, film d'exploitation et icone d'une époque, La Femme Scorpion est volontairement outrancier (beaucoup de nudité, de violence etc) mais dépasse sa fonction de film bis pour critiquer (un peu) la société japonaise et ces hommes qui n'a aucune considération pour la femme. De là à dire que ce film est "féministe" (mot à la mode) il n'y' a qu'un pas. La Femme... Lire la critique de La Femme Scorpion

Avatar Willy Zacc
6
Willy Zacc ·

Critique de La Femme Scorpion par Doctor Lou

Sans doute l'un des sous-genres de l'exploitation répondant aux instincts les plus bas, le "WIP" (women in prison) est donc généralement une façon économique de voir des femmes à poil, du lesbianisme plus ou moins forcé et des sévices plus ou moins costauds et plus ou moins sexuels en 1h30 et en toute impunité. Loin d'être une ode au féminisme donc, ce sous-genre à succès (!) fut souvent... Lire la critique de La Femme Scorpion

Avatar Doctor Lou
8
Doctor Lou ·

Critique de La Femme Scorpion par Mighty-Forest

Sous ses allures de WIP (Women In Prison), La Femme Sorpion a en réalité tout d'un Rape And Revenge. Manipulée et trahie par celui qu'elle aimait, la fragile Nami Matsushima, jouée par Meiko Kaji, se retrouve cloisonnée dans une prison pour femmes, contrainte à effectuer des tâches épuisantes et monotones sous la joule de gardes sadiques. Devenue forte et se terrant dans un quasi mutisme, Nami... Lire la critique de La Femme Scorpion

Avatar Mighty-Forest
9
Mighty-Forest ·

Critique de La Femme Scorpion par Jonathan Asia

Wow, je n'étais pas prêt pour ce pur produit d'exploitation bis et Japonais. Surenchère de violence, plan nichons/culotte a peu près... bah a tous les plans, tortures et autres joyeusetés, le tout enveloppé d'un bis, d'un surjeu assez exceptionnel et d'un kitch délicieux et nostalgique. Lire l'avis à propos de La Femme Scorpion

Avatar Jonathan Asia
7
Jonathan Asia ·