Advertisement

Pour un seul de mes deux yeux

Avis sur La Femme aux miracles

Avatar EvyNadler
Critique publiée par le

On est encore aux balbutiements de la carrière de Capra. Plus tard, il deviendra un monstre de comédie, les comédies intelligentes et qui nous laissent admiratif, vous savez, et un monstre de films dressant avec panache certains malaises de la société dans laquelle il évolue. Et qui sont toujours d'actualité. Pour l'instant, sa morale, il la fourre dans l'arrière-train d'une vache qu'il jette par la fenêtre devant une foule atrophiée. En gros, c'est démesurément stéréotypé et attendu. Il fait ses armes, engrange de l'expérience, se rate un chouia. Mais c'est cool, aussi.

C'est cool parce qu'il y a Barbara Stanwyck, déjà. La fille donne tout, en prédicatrice de l'éternel qui venge son père en vendant des miracles à qui en veut. Mais elle va prendre conscience de ses horreurs, la petite. Elle va recouvrer la vue et les valeurs et vous savez par qui ? Un aveugle. Pas l'aveugle des Lumières de la ville, quoique ça aurait fait un joli couple de lesbiennes, non, par un aveugle qui s'apprêtait à se suicider quand il a entendu sa belle à la radio. Mentir c'est mal, avoir la foi c'est mieux, mais ne serait-ce pas trop tard quand la plèbe est unanime et les vautours corrompus ? De justesse, elle va l'arracher à la mort...

Barbara fait le job. On ne peut qu'être charmé par son monologue hystérique durant la scène d'intro qui nous partage son talent d'oratrice. C'est du grand travail. Elle porte le film, malgré tous ses clichés barbants. Je connais le Capra de La vie est belle, de l'Homme de la rue, de Vous ne l'emporterez pas avec vous. A chaque fois, ça semble à l'eau de rose mais le fond est tellement puissant et la forme tellement aboutie qu'on oublie tout. Même quand la morale du film semble populiste, la forme est tellement enrichissante qu'elle plante le film sur un piédestal. Ici, il y a des plans parfois incompréhensibles, des métaphores douteuses, une stigmatisation de la religion qui ne m'a pas convaincu... C'est trop pour un seul homme ! C'est trop barbare, pas assez fin, trop fourre-tout et pas assez irrévérencieux. Et le feu à la fin symbolisant son mensonge qui part en lambeaux, on en parle ou pas ?

Un Capra avec du potentiel, mais pas un Capra très pertinent ! J'ose le revendiquer !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 248 fois
4 apprécient · 4 n'apprécient pas

EvyNadler a ajouté ce film à 4 listes La Femme aux miracles

Autres actions de EvyNadler La Femme aux miracles