Affiche La Femme de Seisaku

Critiques de La Femme de Seisaku

Film de (1965)

  • 1
  • 2

♪♫ Société, tu m'auras pas ♪♫

Suite à la guerre, Okane, une jeune femme voulant échapper à la misère, devient la concubine d'un vieillard jusqu'à la mort de celui-ci. Par la suite, elle tombera amoureuse d'un jeune homme et tentera de vivre une vraie histoire avec lui. Yasuzo Masumura nous immerge totalement dans la vie de cette jeune femme qui s'est peu à peu retrouvé exclu de la société pour avoir été la... Lire l'avis à propos de La Femme de Seisaku

23 9
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Film passionnel

Il existe certains films dont la réussite ne tient pas à grand-chose ! Deux-trois bonnes idées couchées sur papier, une mise en scène solide pour emballer tout ça et surtout la réunion de femmes et d'hommes de talent qui mettent toute leur énergie dans la bataille ! Et là, parfois, la magie s'opère ! Tous les éléments constitutifs du projet commencent à s'enchevêtrer idéalement... Lire la critique de La Femme de Seisaku

23 3
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

La belle et le clocher.

Un village, des hommes, des femmes. La misère et le folklore, la guerre. Même si une ou deux répliques ancrent le récit dans le Japon du début du XXème siècle avec la guerre contre la Russie, tout contribue à poser ici une fable hors du temps, à la dramaturgie universelle : celle des individus broyés par la collectivité. Le portrait est d’abord celui d’Okane, à qui le titre refuse... Lire l'avis à propos de La Femme de Seisaku

16 1
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Aimer à la folie dans une époque encore plus folle !!!

Une dénonciation ultra-féroce et sans concession du puritanisme, de l'hypocrisie et du nationalisme, qui n'avaient vraiment mais vraiment aucune limite dans la connerie, doublée d'une très belle et puissante histoire d'amour qui dépasse souvent les frontières de la folie, mais qui n'est rien évidemment comparée à celle qui régnait au Japon à l'époque où se déroule l'histoire. En tous... Lire la critique de La Femme de Seisaku

6
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Critique de La Femme de Seisaku par jajard

Ici Masumura nous dépeint l'histoire puissante d'une femme (l'impeccable Ayako Wakao) qui n'est plus en phase avec la réalité sociale de son époque : dégouttée par sa relation avec le vieillard elle préfère vivre renfermée sur elle même jusqu'au jour où elle tombe amoureuse du beau Seisaku jusqu'a la folie... A travers ce mélodrame, Masumura raconte une histoire de la société japonaise où dans... Lire la critique de La Femme de Seisaku

7
Avatar jajard
8
jajard ·

Critique de La Femme de Seisaku par Alligator

C'est d'abord un film qui troue le popotin par sa forme : un cinémascope toujours habile et sensé. Incroyablement. Pas un seul plan ne faillit. Tous sont magnifiques, bien cadrés, imposant l'image et les personnages dans les carcans de l'histoire. Somptueux. Le noir et blanc rend justice à ce cadre, le travail du chef-op Ito est remarquable et participe de l'impression des acteurs dans le récit.... Lire la critique de La Femme de Seisaku

2
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Critique de La Femme de Seisaku par Ygor Parizel

Un grand drame passionnel qui sur certains aspects fait même penser à une tragédie antique. La romance entre une jeune femme rejetée et un militaire modèle est forte car tout les oppose, les médisances des villageois, la violence, l'honneur à la japonaise, ... . Le scénario est déstabilisant car la narration va à l'essentiel, pas de scènes ou séquences superflues. Y. Masumura créé des plans... Lire l'avis à propos de La Femme de Seisaku

Avatar Ygor Parizel
9
Ygor Parizel ·

Critique de La Femme de Seisaku par Doctor Lou

Alors, déjà, c'est magnifique : La mise en scène est très soignée, aidée en cela par une photographie superbe et des plans de toute beauté (et une actrice qui fait plaisir aux yeux). Le récit, simple, tourne autour de sentiments forts ; l'exclusion, le mépris mais aussi l'amour avec une démonstration toute nippone de la passion qui dévore et qui rend fou. Cela dit, ce qui est intéressant, c'est... Lire la critique de La Femme de Seisaku

Avatar Doctor Lou
8
Doctor Lou ·

L'Amer de Seisaku

La beauté suspecte d'un femme, des circonstances qui jouent contre vous et qui achèvent de bâtir votre culpabilité. La tragédie d'Okane. Lire l'avis à propos de La Femme de Seisaku

Avatar Limguela_Raume
10
Limguela_Raume ·

Critique de La Femme de Seisaku par SimonHours

Un des chefs d'œuvres de la Nouvelle Vague japonaise. Masumura réalise un drame amoureux puissant et sensuel, avec pour toile de fond le Japon émergent du début du XXème siècle. Le noir et blanc est magnifique et la musique sublime (tout comme Ayako Wakao !). Lire l'avis à propos de La Femme de Seisaku

Avatar SimonHours
10
SimonHours ·
  • 1
  • 2