Affiche La Fièvre dans le sang

Critiques de La Fièvre dans le sang

Film de (1961)

Splendor in the Grass

"What though the radiance which was once so bright Be now for ever taken from my sight, Though nothing can bring back the hour Of splendour in the grass, of glory in the flower, We will grieve not, rather find Strength in what remains behind; In the primal sympathy Which having been must ever be; In the soothing thoughts that spring Out of human suffering; In the faith that looks through... Lire la critique de La Fièvre dans le sang

47 9
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·

l'acte d'amour sans être marié... est un péché.

Plus je regarde les films de Kazan, plus je me rend compte de ses qualités d'écriture et de mise en scène. Son cinéma, qui se plaît à disséquer la société US tout en mettant en exergue les maux qui la composent, trouve sans doute son aboutissement dans "Splendor in the Grass". Si notre homme avait déjà abordé de nombreux thèmes de société dans ses différents films (le racisme, la corruption... Lire la critique de La Fièvre dans le sang

32 12
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Magistral !

Elia Kazan est un des rares réalisateurs qui traitent avec autant de force et de justesse des rapports humains. Ici, le thème principal sont les pulsions sexuelles adolescentes. L'histoire se passant dans l'Amérique puritaine des années 20, le sujet prend une dimension toute particulière. A l'époque, les filles ayant des rapports avant le mariage sont très mal vues, et la réplique de la mère à... Lire la critique de La Fièvre dans le sang

25 3
Avatar Mr_Jones
9
Mr_Jones ·

Le bonheur est dans le pré?

C'est une histoire de désir. De ce jeune homme dévoré par le désir, inassouvi, qu'il a pour la belle Deanie/ Natalie Wood. De cette jeune femme qui aimerait tant céder à la passion qu'elle a pour Bud / Warren Beatty. Mais à l'époque, en 1928, ce ne sont pas des choses qui se font pour les jeunes filles bien élevées, pas avant le mariage. Alors c'est aussi une histoire de société, de cette... Lire l'avis à propos de La Fièvre dans le sang

17 8
Avatar EIA
9
EIA ·

Ce mature rejet du désir

On a coutume de situer la naissance de l’adolescence au cinéma avec La Fureur de vivre en 1955, où James Dean partageait l’affiche avec Nathalie Wood. La même année, il interprétait un autre écorché vif face au monde des adultes dans l’adaptation d’A l’est d’Eden de Steinbeck par... Lire l'avis à propos de La Fièvre dans le sang

15
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Critique de La Fièvre dans le sang par Gondorsky

"La fièvre dans le sang" s'apparente dans un premier temps à une sorte de film de propagande puritaine à l'attention des adolescents avant de changer complètement de nature, dans un second temps. De fait, c'est drôle (oserais-je dire jouissif ?) de voir le film déployer des trésors d'artifices dans sa tentative voulue ou non de traiter de l'apprentissage des choses de la vie par Deanie et Bud.... Lire la critique de La Fièvre dans le sang

10 1
Avatar Gondorsky
8
Gondorsky ·

Le meilleur Kazan ?

La "Fièvre dans le Sang", c'est celle, universelle, qui saisit deux jeunes corps adolescents, leur furieuse envie de s'aimer, qui sera contrariée par la bêtise et le puritanisme de l'époque (l'Amérique en crise - on est juste avant le krach de 1929). Le film, intense, finalement bouleversant dans son lyrisme typique du début des années 60, se construit sur la frustration du désir,... Lire l'avis à propos de La Fièvre dans le sang

5 3
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

We will grieve not, rather find strength in what remains behind

Elia Kazan entreprend La Fièvre dans le Sang après avoir achevé Le Fleuve Sauvage, îlot de calme dans un univers de bruit et de fureur, et avant le cycle autobiographique (America, America et L’Arrangement) qui occupera dix ans de sa carrière. Pourtant, cette œuvre magnifique et exacerbée résume le monde déjà si personnel du metteur en scène. En 1929, année... Lire l'avis à propos de La Fièvre dans le sang

7 2
Avatar Thaddeus
10
Thaddeus ·

Critique de La Fièvre dans le sang par Black-Night

La Fièvre Dans Le Sang est un film pas mal. Un drame romantique que j’attendais de voir avec la plus grande envie car considéré comme étant un chef d’œuvre du genre. Finalement, c’est plutôt la déception qui règne sur l’œuvre, sans que ça ne soit mauvais pour autant. Décevant car l’histoire assez intéressante sur ce très beau jeune couple amoureux qui n’arrive pas à faire comme bon leur... Lire la critique de La Fièvre dans le sang

7 5
Avatar Black-Night
6
Black-Night ·

Tartinade d'hypocrisie

La meilleure façon de dénoncer quelque chose réside peut-être dans la manière d'en montrer le plus possible, tout en laissant peu de place aux commentaires afin de laisser le spectateur devant le fait accompli, nageant en pleine splendeur crasseuse. C'est le tour de force réussi par Elia Kazan avec La fièvre dans le sang, traduction maladroite de Splendor in the Grass, qui... Lire la critique de La Fièvre dans le sang

7 5
Avatar -Ether-
8
-Ether- ·