Une oeuvre indémodable et qui a su garder toute sa magie au fil du temps.

Avis sur La Fièvre dans le sang

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Elia Kazan est un des rares cinéastes à avoir marqué à jamais l'industrie du cinéma avec des films aussi célèbres que Un Tramway nommé désir (1951) ou encore A l'est d'Eden (1955). Cette fois-ci, il pousse le vice encore plus loin en réalisant un drame d'une splendeur incroyable, oeuvre emblématique de l'Histoire du cinéma Hollywoodien, La Fièvre dans le sang (1962) traite aussi bien du poids des traditions familiale que la passion destructrice auquel sont confrontés deux jeunes éperdument amoureux l'un de l'autre. Deanie, fille d'une famille à faible revenu et Bud, fils d'une riche famille exploitant de pétrole, tout les séparent et pourtant, ils s'aiment d'un amour fou et doivent faire face aux préjugés et à des parents stricts. Scénario remarquable de la part de William Inge (Oscar du Meilleur Scénario Original), qui nous plonge en plein coeur d'une Amérique puritaine, celle des années 20, coincée et écoeurante par tant de stéréotypes. L'histoire nous prend aux tripes, grâces aux prestations (disons le clairement, grâces aux performances) des deux jeunes héros Natalie Wood & Warren Beatty, tous deux respectivement âgés de 23 & 24 ans à l'époque. La sublime Natalie Wood (nommée à l'Oscar de la Meilleure Actrice) envoutante, face aux charmes de Warren Beatty. Une oeuvre indémodable, qui a su garder toute sa magie au fil du temps. A noter enfin, qu'il existe un remake éponyme destiné à la télévision, réalisé vingt ans plus tard.

(critique rédigée en 2010)
http://qr.net/ivn

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 402 fois
2 apprécient

La Fièvre dans le sang est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

Autres actions de RENGER La Fièvre dans le sang