Oh que c'est mignon

Avis sur La Fille sur le pont

Avatar Léonard Tarquin
Critique publiée par le (modifiée le )

Alors oui, au début, on est ébahis par la beauté de Vanessa dans un magnifique noir et blanc bien maitrisé. On a envie de connaitre son histoire, son parcours et l'on s'installe confortablement, tout heureux d'être pris par la main du cinéaste. Oui mais voilà, il faut qu'elle rencontre un lanceur de couteau et qu'elle en tombe amoureuse. Tout ce qui se passe entre eux ne touche pas, et ne touchera plus tout au long du film, la force du monologue du début. On peut résumer la beauté du film à ce seul monologue, mais c'est alors oublier les longueurs qui traversent le récit, les dialogues qui frisent le ridicule, les petits spasmes presque orgasmiques de Vanessa Paradis au moment où Daniel Auteuil lance ses couteaux à quelques centimètres de son corps tout bouillonnant. Désolé, je n'y crois pas une seconde. Je ne crois pas que ces deux personnages puissent s'attacher, parler, et rire ensemble. Et je ne crois pas qu'ils puissent s'aimer. Je ne sais pas quoi ajouter, mais cela faisait tellement longtemps que ce film prenait la poussière dans mes étagères qu'il a bien fallu que je me le coltine. Cela ne prend jamais aux tripes, c'est lisse, beau, joli, mignon, tout ce que vous voulez, mais on n'en retire strictement rien sur les gens, sur la vie, sur l'amour. Déçu, donc, carrément déçu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1381 fois
5 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Léonard Tarquin La Fille sur le pont