Depuis quelques années déjà, c'est devenu la mode, quand on fait marrer les gens sur Youtube ou sur le petit écran, il faut les faire rire sur le grand écran. On se souvient (ou pas d'ailleurs), du plantage de Norman, le youtubeur il y a quelques années avec sa parodie de "Paranormal Activity" et on se souvient peut être encore moins de l'intrusion de Rémi Gaillard dans les salles obscures. Ne vous affolez pas, vous n'avez pas raté d'éléments essentiels à votre culture cinématographique. Et ce n'est malheureusement pas David Marsais et Grégoire Ludig, le duo du Palmashow, qui vont changer la donne. Pourtant l'idée n'était pas mauvaise : ne pas se contenter d'un format sketchs et développer de véritables personnages évoluant dans un univers piochant dans le meilleur du film d'aventures/comédie. On pense à la "Grande Vadrouille" évidemment mais les références ne s'arrêtent pas là. On retrouve un peu de Spielberg avec son héros Indiana Jones, on ne peut s'empêcher de penser à "Papy fait de la résistance" avec ses collabos gaffeurs, etc. Mais une bonne idée ne fait pas tout. Malgré tout cela, le film n'arrive pas à s'affranchir de ce qui faisait l'essence du Palmashow. En effet, on s'aperçoit assez vite que le film n'est finalement qu'une succession de sketchs, certes liés les uns entre les autres mais trop distincts pour permettre une immersion pleine dans une histoire de 1h30. On se retrouve plus devant "Le Palmashow en Syrie" ou "Le Palmashow dans la résistance" avec cette capacité qu'ont les deux acteurs à nous servir le meilleur (les blagues qui repoussent les limites du bon goût en se foutant royalement du politiquement correct) mais aussi le pire (mais qu'est ce que c'est que cette chorégraphie bouffonne et balourde dans le camp de prisonniers?!). Marsais et Ludig ont tenté de créer un hybride de cinéma et de petit écran mais n'y sont pas véritablement arrivés. la faute à un humour qui rend certaines parties du film beaucoup plus intéressantes que d'autres et une galerie de seconds couteaux qui fait plus penser à des caméos de sketchs télévisés qu'à des personnages supportant une quelconque intrigue.

Cyprien_P-L
5
Écrit par

Le 11 novembre 2016

10 j'aime

La Folle Histoire de Max & Léon
ClemandarineG
8

La Folle Histoire de Greg & David

Avant de commencer cette critique, il me faut avouer quelque chose : j’aime le Palmashow. J’ai vu, re-vu et même souvent re-re-vu tous leurs sketchs, des Very Bad Blague aux Folles Soirées, en...

il y a 6 ans

68 j'aime

8

La Folle Histoire de Max & Léon
easy2fly
3

La pas folle transition du Palmashow au cinéma

Le débarquement sur grand écran du Palmashow n'est pas une grande réussite. Le duo Grégoire Ludig et David Marsais devant la caméra de Jonathan Barré, ne réussit pas la transition, non pas que le...

il y a 6 ans

35 j'aime

La Folle Histoire de Max & Léon
thetchaff
7

La vie de Brian de Palmashow

Après bien d'autres groupes d'humoristes à sketchs, le Palmashow a finit par sortir son long-métrage humoristique. Du coup je pourrai résumer tout de suite pour les connaisseurs : si vous n'aimez pas...

il y a 6 ans

34 j'aime

La Folle Histoire de Max & Léon
Cyprien_P-L
5

La grande bafouille

Depuis quelques années déjà, c'est devenu la mode, quand on fait marrer les gens sur Youtube ou sur le petit écran, il faut les faire rire sur le grand écran. On se souvient (ou pas d'ailleurs), du...

il y a 6 ans

10 j'aime

Game Night
Cyprien_P-L
3
Game Night

Les petits détectives

Passé un peu inaperçu en France, "Game Night" possédait pourtant un pitch assez séducteur. Fan de jeux en tout genre, une bande d'amis décide de passer la vitesse supérieure en participant à un jeu...

il y a 4 ans

9 j'aime

Snowden
Cyprien_P-L
5
Snowden

L'idée mais plus l'envie

Silencieux depuis quatre ans et son escapade dans le thriller burné et jouissif avec "Savages", Oliver Stone revient sur le devant de la scène avec un sujet sur-mesure pour celui qui compte parmi les...

il y a 6 ans

8 j'aime