👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

En cette année 1962 de pleine Guerre Froide, un cruel chercheur militaire américain ramène d’Amazonie un étrange humanoïde mutant et amphibie dans un centre de recherche ultra-protégé de l’espionnage soviétique. Prisonnier, torturé et promis à la vivisection, la victime ne pourra espérer son salut qu’à l’association improvisée de quatre alliés potentiels. Une femme de ménage du centre, muette, traumatisée, solitaire, mais pourvue d’un cœur immense et d’un romantisme prêt à tout ; son voisin vieillissant, loser perpétuel, paria social dû à son homosexualité ; une collègue pleine de bon sens et solidaire envers tous les reclus du fait de sa négritude ; un autre savant, espion Russe ne supportant pas la perte d’un aussi merveilleux spécimen.
L’aventure fantastique se déploie en harmonie parfaite avec le ton de ces anciennes BD-papier-journal mêlant le fantastique sombre, le thriller un peu caricatural, l’érotisme et les acrobaties scénaristiques où la cohérence compte bien moins que l’action ou le suspense. Guillermo del Toro saura y rajouter un supplément de poésie, d’évasion, de liberté et de romance insolite, rappelant parfois certains enjeux de son Labyrinthe de Pan. Le côté clairement conte de fée, certes moderne et très sombre, m’ont également ravivé cette joie sentimentale et onirique présente par exemple dans ceux des Caro et Jeunet des années 90.

etiosoko
7
Écrit par

il y a 4 ans

4 j'aime

La Forme de l'eau
carolectrice
5

Shape of You

Ca fait des mois que Sens Critique nous fait baver devant cette magnifique affiche très énigmatique... alors voilà, ça y est, je l'ai vu le dernier Guillermo del Toro, j'étais allée fortuitement voir...

Lire la critique

il y a 4 ans

164 j'aime

14

La Forme de l'eau
mymp
4

Waterproot

Les quinze premières minutes augurent du pire, en mode Amélie Poulain, la revanche : ambiance désuète, images ripolinées aux teintes verdâtres, musique d’Alexandre Desplat avec accordéon de...

Lire la critique

il y a 4 ans

111 j'aime

6

La Forme de l'eau
Moizi
5

#JesuisSamson

Je suis vraiment déçu par ce film, j'adore ce que peu faire Del Toro, mais c'est sans doute celui que j'aime le moins avec Blade II. Alors ce n'est pas mauvais, il y a plein de bonnes choses dans le...

Lire la critique

il y a 4 ans

109 j'aime

7

Jungle
etiosoko
8
Jungle

Un miraculé de l'Amazonie

Après 3 ans de service militaire israélien, Yossi Ghinsberg joue le touriste aventurier en Amérique du Sud, en sympathique amateur d’explorations originales et de pachanol, avant de se laisser...

Lire la critique

il y a 4 ans

30 j'aime

4

Premier Contact
etiosoko
8

Notre langage induit notre conceptualisation

Douze gigantesques vaisseaux spatiaux extra-terrestres stationnent chacun en un point précis de la Terre depuis plusieurs jours. Armées, politiques, philosophies, religions, sociétés, économies, sont...

Lire la critique

il y a 5 ans

28 j'aime

7

Aquaman
etiosoko
4
Aquaman

Epitaphe super-héroïque

Chez Marvel, okay, j’avais pigé que c’était devenu de la pétarade non-stop et du dessin animé, mais là, mince, oh non, voilà que les super-héros de chez DC sombrent à leur tour dans les...

Lire la critique

il y a 3 ans

25 j'aime

2