👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'écris cette critique, mais je mentirais en disant qu'elle sera objective. J'ai toujours eu un gros penchant pour l'irresistible James Dean et ce film est un hommage à son charisme intemporel.

La fureur de vivre nous plonge dans la vie des adolescents américains, l'époque où les blousons en cuir étaient l'uniforme des racailles et non Lacoste. L'époque des bananes et des peignes à cheveux. Il y a ceux qui ne cherchent aucun problème et les autres. Le film se concentre évidemment sur ces autres. Les trois protagonistes, sans se connaître au préalable, se retrouvent dans le même commissariat. Tous en mal de vivre, problèmes familiaux et sans attaches réelles, ils sont comme tous les adolescents que nous connaissons : en quête perpétuelle d'une identité. Ils se rebellent, organisent des courses de voitures, se bâtent au couteau. En bref, il y en a pour tous les goûts dans ce film : de l'action, beaucoup de romantisme et de l'émotion à revendre.

Et même si ce film semble au final n'avoir que peu de sens parce que l'histoire et certaines situations sont parfois baclées et vite expédiées, je me suis prise d'affection pour ces jeunes. Ils sont perdus, incompris et cherchent désespérément une épaule sur laquelle s'épancher. Ils sont innocents même dans leur culpabilité. Je leur accorderais le bon dieu sans confession (sauf peut-être Plato, bien que j'ai de la peine pour lui, il a tout de même un grain c'gamin).

J'ai mis beaucoup d'années à voir ce film parce que j'appréhendais ce sur quoi j'allais tomber, mais c'est avec une grande surprise que je peux insérer ce film dans mon top 20.

Pscl_Bnski
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 6 ans

3 j'aime

La Fureur de vivre
lucasstagnette
7

You're tearing me apart!

Film culte de Nicholas Ray, Rebel Without a Cause est un film à l'image de son héros, le légendaire James Dean, et du jeune Jim Stark qu'il incarne : il ne sait pas où aller, comment y aller,...

Lire la critique

il y a 11 ans

30 j'aime

4

La Fureur de vivre
JohnSpartan
8

Teen movie antique.

Les films sur les adolescents en rupture avec le monde des adultes ne datent pas de John Hughes ou des gâteaux à la pomme. On est en plein dedans, mais dans un film bien plus dramatique que les...

Lire la critique

il y a 11 ans

29 j'aime

1

La Fureur de vivre
Before-Sunrise
3

Je vends un Blu-Ray

"Premier teen movie", "rôle phare de la trop courte carrière de Dean", "film témoin d'une génération perdue".... On peut en lire des conneries sur La Fureur de Vivre. Ce film n'est rien d'autre qu'un...

Lire la critique

il y a 7 ans

27 j'aime

15

La Fureur de vivre
Pscl_Bnski
8

L'adolescence des années 50

J'écris cette critique, mais je mentirais en disant qu'elle sera objective. J'ai toujours eu un gros penchant pour l'irresistible James Dean et ce film est un hommage à son charisme intemporel. La...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime

Slevin
Pscl_Bnski
7
Slevin

Gambling man.

J'essaye de faire le point sur ce que je viens de voir durant l'heure 48 précédant ma critique. Beaucoup de choses, plus de positif que de négatif. Slevin représente le genre de films qui vous...

Lire la critique

il y a 6 ans

2 j'aime

2

Douze Hommes en colère
Pscl_Bnski
8

I have no reasonable doubt...

Clairement je n'ai aucun doute sur l'appréciation que j'ai ressentie pour ce film. Il confirme la beauté des films d'époque et brille par la puissance d'élocution des acteurs. Un message poignant et...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime