Affiche La Gloire de mon père

Critiques de La Gloire de mon père

Film de (1990)

Critique de La Gloire de mon père par Alligator

A ma connaissance seule adaptation du roman autobiographique en deux parties de Marcel Pagnol. Je me permets de faire une seule et même critique pour les deux films : "La gloire de mon père" et "Le château de ma mère". Critque que je me contenterai de copier coller sur les deux notices. D'abord parce que les deux films sont indissociables dans l'histoire, tournés en même temps, évoluant au même... Lire l'avis à propos de La Gloire de mon père

1
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Critique de La Gloire de mon père par Takamine

Revu ce week-end en VOD, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas revu un film avec tant de plaisir. L'exercice difficile du portage à l'écran d'un roman est ici réalisé avec beaucoup de justesse et de respect pour l'oeuvre de Pagnol. Lire l'avis à propos de La Gloire de mon père

1
Avatar Takamine
9
Takamine ·

Critique de La Gloire de mon père par brak2K

Ce film c'est pour moi une constante, une oeuvre qu'il faut que je vois genre dans un intervalle de 5 à 10 ans. C'est celui qui me rappelle plus que n'importe quel autre mon enfance. Un très grand film adapté du livre autobiographique de Marcel Pagnol. Evidemment, n'importe qui le trouverait faible en le voyant aujourd'hui. Lire la critique de La Gloire de mon père

1
Avatar brak2K
9
brak2K ·

Les années 1900 et la petite bourgeoisie de Marseille - par Cinémathias

Ce film est reposant, dépaysant. La Belle époque fait rêver, les costumes, le savoir-vivre, le beau parler, l’accent du Sud, la petite maison dans la colline avec la belle musique de Cosma. L’opposition laïcs-religieux de l’époque est passionnante. Mais ce qui m’énerve, c’est la fierté obsessionnelle de Marcel Pagnol et l’ambiance bobos gâtés de cette famille de petits bourgeois, qui... Lire la critique de La Gloire de mon père

1
Avatar cinemathias
6
cinemathias ·

Téléfilm sur grand écran

Rural, chantant et cliché à mort, "La gloire de mon père" peut parfaitement vous filer la gerbe (c'est l'effet grosse insolation). Comme trop souvent quand l'acteur principal est un enfant, c'est une vraie tête à claque, et Julien Ciamaca ne fait pas exception. Yves Robert, qui aura fait tout sa carrière au cinéma en honnête artisan continue sur sa lancée : c'est beau parce que les paysages sont... Lire l'avis à propos de La Gloire de mon père

Avatar Minostel
6
Minostel ·