Au bord du rocher sur les traces du rapace

Avis sur La Gloire de mon père

Avatar Cerf Eclopé
Critique publiée par le

"La Gloire de mon père", sorti en 1990, est une autobiographie de Marcel Pagnol adaptée au cinéma par Yves Robert. Elle met en scène l’enfance à la fois paisible et aventureuse de Marcel Pagnol, un très célèbre écrivain, dramaturge et cinéaste originaire d’Aubagne, dans le sud de la France. Les évènements que Marcel Pagnol a racontés reprenaient des faits intimes très importants pour lui et pour sa vie d’écrivain.

Tout commence lorsque la famille Pagnol part en vacances dans les garrigues où la famille loue une résidence secondaire. Cette Provence émerveille le petit Marcel et il passe un merveilleux été en compagnie de sa famille et de son ami Lili, un braconnier de son âge. Durant ses vacances un grand événement se prépare pour son oncle Jules et Joseph, son père: l’ouverture de la chasse. Marcel qui avait pourtant interdiction d’assister à cette partie de chasse est rempli de fierté vis à vis de son père, chasseur novice, qui a pris un doublé de bartavelle. En les observant en cachette, Marcel eut la chance de connaître la gloire de son père.

La beauté du film réside dans le jeu des acteurs ainsi que son message sincère. Les acteurs sont extrêmement émouvants et touchants. Pagnol évolue dans une famille aisée, comblée par les petites choses de la vie où la relation entre le père, Joseph, interprété par Philippe Caubert, et le fils Marcel, incarné par Julien Ciamaca, nous semble très forte rien qu’à l’échange de leurs regards emplis d’une fierté réciproque. La relation que Marcel Pagnol entretient avec sa mère Augustine, jouée par Nathalie Roussel, est différente mais tout aussi touchante. Marcel est fier de son père et aime sa mère et cela, les acteurs dont Julien Ciamaca, âgé de 11 ans lors de la réalisation du film, arrivent très bien à transmettre cette pureté simple en amour.

D’autre part, le message du film que Marcel Pagnol nous livre est simple mais beau et porte le titre de l’œuvre. Ce dernier m’a particulièrement émue. Pendant tout le visionnage, je me demandais pourquoi "La Gloire de mon père" et, la dernière image uniquement nous évoque ce titre si énigmatique : la prise d’un doublé de bartavelles, grand exploit de son père, fait aussi la fierté de Marcel.

J’ai apprécié le film avec, d’une part, le sublime jeu d’acteurs qui nous emporte vraiment dans l’univers de la famille Pagnol et, d’autre part, le message que Marcel Pagnol transmet : il se contente des petites choses de la vie et cette scène au bord du rocher sur les traces du rapace l’explique merveilleusement.

Cerf Eclopé

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 333 fois
2 apprécient

Autres actions de Cerf Eclopé La Gloire de mon père