Avis sur

La Graine et le Mulet par ngc111

Avatar ngc111
Critique publiée par le

A. Kechiche filme avec simplicité des moments de vie entre repas joyeux, engueulades, moments d'intimité et de complicité mais aussi désir naissant d'adolescents/jeunes adultes. Au milieu de tout ça il y a ce vieil homme fatigué qui se fait licencier à quelques encablures de la retraite et décide d'ouvrir un restaurant sur un bateau.
La simplicité de ce monsieur Beiji, son attitude taiseuse et emplie de lassitude le rend foncièrement attachant (en ce qui me concerne) tout comme sa bienveillance naturelle avec les membres de sa famille.

Le film n'est pas qu'un drame mais sait aussi souligner les moments joyeux avec brio, le partage, l'entraide, la complicité d'une jeune fille pleine de vie, au caractère bien trempé. Cette jeune femme pas vraiment acceptée par la famille originelle de monsieur Beiji ; le film s'empare aussi très bien des problèmes engendrés par les familles recomposées, les jalousies et les médisances qui en découlent.

La Graine et le Mulet réussit à diversifier son propos (on pourrait aussi parler du ridicule de l'administration, du racisme...) même s'il l'étire un peu trop, notamment dans la fameuse scène de la danse du ventre. Mais avec un casting éclatant et une étonnante sincérité dans l'écriture et l'interprétation, le film de Kechiche se révèle comme une belle réussite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 39 fois
1 apprécie

Autres actions de ngc111 La Graine et le Mulet