Cinecittà renaissance

Avis sur La Grande Bellezza

Avatar PEC
Critique publiée par le (modifiée le )

Flamboyante et habitée, la caméra de Sorrentino, en perpétuel mouvement, pourchasse l’incandescente déprime de son petit monde, caresse les corps et la matière, affronte sa vulgarité avec l’art, assourdit sa vacuité par la poésie, ses pas résonnent dans les vastes rues de la Fellini Roma pour atteindre son ultime but, embrasser La Dolce Vita.
https://pecine.wordpress.com/2013/05/31/trois-films-sinon-rien-11/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 600 fois
12 apprécient

PEC a ajouté ce film à 2 listes La Grande Bellezza

Autres actions de PEC La Grande Bellezza