On en est là.

Avis sur La Grande Boucle

Avatar Beust
Critique publiée par le

On en est là. Voilà. C'est ce qu'on est capable de faire aujourd'hui en terme de divertissement populaire en France ? Vraiment ?! Ils sont ou les metteurs en scènes capables de croire en leur histoire ? De me faire vibrer, ressentir des trucs ? Ils sont ou les réalisateurs de Cinéma BORDEL !

Je n'ai rien contre ces histoires ultras rabâchées, au contraire ! Bien racontées elles sont souvent les plus grandes vectrices d'émotions car intemporelles et parlant au plus grand monde. Mais pour cela il faut quand même sentir que derrière tout ça se cache une équipe qui croit en ce qu'elle fait, et surtout un réalisateur qui a envie de raconter son histoire.

Et c'est là qu'en France je commence à déprimer... A part Mathieu Kassovitz, Florent Siri et peut-être Michel Hazanavicius, qu'est ce qu'on a comme raconteurs d'histoires dans notre beau pays ? Ben pas grand monde... Alors que je suis persuadé que tout un tas de réalisateurs talentueux n'attendent que l'occasion de pouvoir faire leur preuves.
En attendant on enchaine les adaptations de BD ratées, comédies pas drôles et polars très très noirs (à quelques exceptions prés heureusement).

En même temps comment voulez-vous qu'ils fassent des efforts quand la réussite d'un film ne dépend plus pour ces producteurs du nombre d'entrées salles. Tout le monde est content, Cornillac en tête d'affiche, le film devrait faire carton plein lors de sa diffusion télévisuelle...

En attendant, les années défilent et il faut remonter de plus en plus loin pour retrouver la trace d'un beau et grand divertissement made in France.

Le cinéma populaire n'est plus ce qu'il était...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 446 fois
3 apprécient

Autres actions de Beust La Grande Boucle