Affiche La Grande Évasion

La Grande Évasion

(1941)

High Sierra

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 1
  2. 0
  3. 4
  4. 9
  5. 38
  6. 87
  7. 283
  8. 231
  9. 60
  10. 21
  • 734
  • 42
  • 900

Dernière cavale, dernier amour, dernières amitiés pour Roy Earle, libéré après huit années d'incarcération, grâce à l'intervention du gangster Big Mac.

Casting : acteurs principauxLa Grande Évasion
Casting complet du film La Grande Évasion
Critiques : avis d'internautes (18)
La Grande Évasion
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'Homme à Abattre

Auteur d’une très longue carrière allant de 1913 à 1964, Raoul Walsh connu ses plus belle heures de gloire avec Humphrey Bogart, à l'image de High Serra nous faisant suivre le retour aux affaires d’un gangster qui sort de huit ans de prisons. 1941 est d’ailleurs une année très importante pour Humphrey Bogart, il trouve enfin de vrais premiers rôles, d'abord avec High...

6 1
Avatar Docteur_Jivago
9
·
Critique de La Grande Évasion par JimAriz

La Grande Evasion est souvent perçu comme le film qui a propulsé la carrière d'Humphrey Bogart. A juste titre. L'acteur, précédemment prisonnier des personnages noirs cyniques, de gangster ou autre bandit, trouve enfin ici un personnage à sa hauteur. C'est encore d'un malfrat qu'il s'agit mais le portrait qu'en fait Raoul Walsh est tout autre. Tout le film se concentre sur ce personnage... Lire l'avis à propos de La Grande Évasion

4
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·
On retient son souffle !...

Magnifique, rien à dire. La Grande Evasion est assurément une très grande réussite de la part de Raoul Walsh. C'est un sacré pari pour l'époque d'oser produire un tel film. On dépeint l'histoire d'un gangster que l'on va finir par rendre attachant bien que nous sommes spectateurs de certains de ses méfaits. J'écris "pari" car il faut tout de même se replonger dans le contexte... Lire la critique de La Grande Évasion

1
Avatar Tystnaden
9
Tystnaden ·
Découverte
L'époque où on pouvait avoir la classe avec un pantalon au-dessus du nombril

C'est toujours la même histoire... mais bon... si c'est bien fait ? Pourquoi bouder son plaisir ? Qui refuserait de voir un film mis en scène par Walsh avec Bogart narrant les derniers exploits d'un bandit renommé ? (question rhétorique) Alors non ce n'est pas le meilleur film de gangster, ni même celui que j'aime le plus, celui qui me marquerait indéfiniment... mais tout de même,... Lire la critique de La Grande Évasion

2 2
Avatar Moizi
7
Moizi ·
Critique de La Grande Évasion par Johannes Roger

Contrairement à ceux des années 30, le gangster n’est plus ici une figure cynique et violente, mais un héros tragique, un pariât que la société rejette avant d'écraser. Le bonheur et la rédemption lui sont refusé. Le seul moyen pour lui d’accédé à la liberté c’est la mort. Premier grand rôle pour Bogart, lui et Ida Lupino forme d’emblée un couple attachant, le final est bouleversant. Un des... Lire la critique de La Grande Évasion

3 2
Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·
Toutes les critiques du film La Grande Évasion (18)
Vous pourriez également aimer...