Affiche La Grande Évasion

Critiques de La Grande Évasion

Film de (1941)

  • 1
  • 2

L'Homme à Abattre

Auteur d’une très longue carrière allant de 1913 à 1964, Raoul Walsh connu ses plus belle heures de gloire avec Humphrey Bogart, à l'image de High Serra nous faisant suivre le retour aux affaires d’un gangster qui sort de huit ans de prisons. 1941 est d’ailleurs une année très importante pour Humphrey Bogart, il trouve enfin de vrais premiers rôles, d'abord avec High... Lire la critique de La Grande Évasion

6 1
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

On retient son souffle !...

Magnifique, rien à dire. La Grande Evasion est assurément une très grande réussite de la part de Raoul Walsh. C'est un sacré pari pour l'époque d'oser produire un tel film. On dépeint l'histoire d'un gangster que l'on va finir par rendre attachant bien que nous sommes spectateurs de certains de ses méfaits. J'écris "pari" car il faut tout de même se replonger dans le contexte... Lire la critique de La Grande Évasion

1
Avatar Tystnaden
9
Tystnaden ·

Critique de La Grande Évasion par JimAriz

La Grande Evasion est souvent perçu comme le film qui a propulsé la carrière d'Humphrey Bogart. A juste titre. L'acteur, précédemment prisonnier des personnages noirs cyniques, de gangster ou autre bandit, trouve enfin ici un personnage à sa hauteur. C'est encore d'un malfrat qu'il s'agit mais le portrait qu'en fait Raoul Walsh est tout autre. Tout le film se concentre sur ce personnage... Lire l'avis à propos de La Grande Évasion

4
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

L'époque où on pouvait avoir la classe avec un pantalon au-dessus du nombril

C'est toujours la même histoire... mais bon... si c'est bien fait ? Pourquoi bouder son plaisir ? Qui refuserait de voir un film mis en scène par Walsh avec Bogart narrant les derniers exploits d'un bandit renommé ? (question rhétorique) Alors non ce n'est pas le meilleur film de gangster, ni même celui que j'aime le plus, celui qui me marquerait indéfiniment... mais tout de même,... Lire l'avis à propos de La Grande Évasion

2 2
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Critique de La Grande Évasion par Johannes Roger

Contrairement à ceux des années 30, le gangster n’est plus ici une figure cynique et violente, mais un héros tragique, un pariât que la société rejette avant d'écraser. Le bonheur et la rédemption lui sont refusé. Le seul moyen pour lui d’accédé à la liberté c’est la mort. Premier grand rôle pour Bogart, lui et Ida Lupino forme d’emblée un couple attachant, le final est bouleversant. Un des... Lire l'avis à propos de La Grande Évasion

3 2
Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·

Fuir pour se fuir

La Grande Évasion, mouture 1941 (High Sierra en version originale), narre les péripéties tant amoureuses que criminelles de Roy Earle qui, à peine sorti de prison, espère achever son existence de gangster par un coup d’éclat et s’assurer, par le butin ravi, une belle retraite. La grande originalité du canevas écrit par John Huston et mis en scène par Raoul Walsh réside dans... Lire la critique de La Grande Évasion

Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·

Un cocktail gagnant, un chef d'œuvre.

Le scénario est de John Huston et ça se sent. L'intrigue policière simpliste quoique rendue embrouillée de par la multiplicité des personnages secondaires n'est en fait que le prétexte à nous raconter une étonnante valse-hésitation entre Bogart et deux jeunes femmes. A ce propos l'évolution psychologique des personnages est particulièrement bien vue (rare pour un polar) et surprend le... Lire l'avis à propos de La Grande Évasion

1
Avatar estonius
10
estonius ·

Tu peux courir mais pas te cacher

Film d'action à l'américaine, La grande évasion s'éloigne cependant des caractérisations classiques en refusant les personnages types du bon et du méchant. Au contraire, il renverse ces rôles traditionnels en faisant de Roy (H. Bogart), braqueur récemment sorti de taule, le protagoniste aux côtés d'une Marie (Ida Lupino) peu «décente», couple de déviants dont toutefois le spectateur... Lire l'avis à propos de La Grande Évasion

Avatar Marlon_B
7
Marlon_B ·

Critique de La Grande Évasion par Ygor Parizel

High Sierra est peut-être bien le dernier classique de la première période du film noir américain avant que celui-ci ne se transforme. Le film raconte la préparation d'un braquage par une petite bande de malfrats mais d'autres sous-intrigues se collent à la principale. Certes il y a des petits défauts techniques ainsi que des ficelles pour faire avancer l'action plus vite mais on se prend... Lire la critique de La Grande Évasion

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

Walsh au sommet

Un des grands classiques du Film noir. Humphrey Bogart y joue étonnamment un gangster, tourmenté par ses relations affectifs. Tout est réuni pour une réussite totale : l'atmosphère, les personnages, la qualité de l'interprétation, la splendide mise en scène de Raoul Walsh... Et ça donne en effet un grand film, sombre et désespéré, mais surtout fort et inoubliable. Merci. Lire la critique de La Grande Évasion

Avatar Caine78
9
Caine78 ·
  • 1
  • 2