Toute la beauté du monde résumée dans un film

Avis sur La Grande Illusion

Avatar mistigri
Critique publiée par le

C'est un des plus beaux films français qui n'ai jamais été réalisé. Jean Renoir (fils du peintre) excelle dans la réalisation de ce film et nous montre toute la beauté des relations humaines. Car, oui, il nous raconte l'histoire de prisonniers de guerre nourrissant l'espoir de s'évader, mais jamais un film n'a aussi bien traité des relations entre les individus pendant la première guerre mondiale.

Renoir nous montre le beau sur fond de guerre (ou ce qui est laid). Le beau dans les relations entre deux officiers qui se respectent et qui nouent des liens amicaux (ils jouent régulièrement ensemble aux échecs et ont même côtoyé les mêmes endroits et vus les mêmes spectacles et se montrent les photos de leurs femmes respectives).
Et le beau dans la camaraderie qui unit chacun des soldats. L'amitié entre Gabin et le "Juif" comme il le surnomme, qui est aussi très forte. On se souvient de la scène dans la montagne où Gabin complètement à bout de forces, traîne son meilleur ami et finit par craquer mais jamais il ne le laisserait tomber.

Puis il y a le beau dans la rencontre de Gabin et la jeune fermière allemande qui a perdu son mari au front et qui élève seule son garçon. La scène du Noël de l'enfant émerveillé est mémorable et révèle toute la beauté du film. Gabin joue alors le rôle du père pour quelques jours et tente tant bien que mal de sortir une phrase en allemand pour les beaux yeux de la jolie fermière.

C'est aussi la beauté du courage de Pierre Fresnay (officier) qui se sacrifie par devoir pour ses soldats et qui ne montre aucune souffrance sur son lit de mort.
Même les scènes et les détails sont beaux. La scène de la fleur fétiche que coupe l'Allemand qu'il avait pourtant soignée et choyée, lorsqu'il perd son "ami" français est remarquable et très émouvante.

Ce film est une donc une ode à la beauté portée par une triade d'acteurs au sommet de leur talent ( Jean Gabin, Pierre Fresnay et Erik von Stroheim). Les seconds rôles sont tout aussi superbes. C'est également un film très osé pour l'époque, Renoir donne une leçon de tolérance par le biais de l'amitié entre Gabin et le "juif", très courageux au début de la montée en flèche du fascisme en Allemagne, et de l'antisémitisme en France. C'est donc une oeuvre remarquable qui donne des vraies leçons de tolérance, de courage, d'amour et qui le fait avec une telle beauté et une telle tendresse que l'on en oublierait les horreurs de la guerre qui fait rage aux portes de cette prison-château.

J'ai vu ce film j'étais très jeune, et pourtant je me rappelle avoir été impressionnée. On ne comprend pas tout, on ne saisit pas les détails quand on est jeune, mais quand on le revoit plus grand on admire davantage encore.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1080 fois
29 apprécient · 1 n'apprécie pas

mistigri a ajouté ce film à 1 liste La Grande Illusion

  • Films
    Illustration

    Top 10 Films

    Avec : Le Clan des Siciliens, La Chatte sur un toit brûlant, Certains l'aiment chaud !, Sueurs froides,

Autres actions de mistigri La Grande Illusion