Advertisement
Affiche La Guerre des boutons

Critiques de La Guerre des boutons

Film de (1962)

« Dire que, quand nous serons grands, nous serons peut-être aussi bêtes qu'eux ! »

Depuis la nuit des temps, les jeunes de Velrans et Longeverne s’affrontent au lance-pierre et au bâton, sous les regards bienveillants et revanchards des pères, fiers de retrouver dans leurs fils l’agressivité perdue de leur enfance. En 1912, le roman de l’instituteur Louis Pergaud, anticlérical et antimilitariste, se voulait une dénonciation de la bêtise guerrière des adultes... C’est... Lire la critique de La Guerre des boutons

28 4
Avatar Step de Boisse
7
Step de Boisse ·

Critique de La Guerre des boutons par Gérard Rocher

C'est une véritable tradition, tous les ans, dès la rentrée scolaire, les gamins de Longeverne et de Velrans se livrent une "guerre" sans merci. Toutefois, un beau jour le conflit va monter d'un ton. En effet les troupes de Longeverne dirigées de main de fer par le grand Lebrac, vont faire prisonnier un combattant de Velrans. L'humiliation sera terrible, il sera décidé de lui arracher ses... Lire la critique de La Guerre des boutons

33 20
Avatar Gérard Rocher
7
Gérard Rocher ·

Le temps de l'innocence

Le film d'Yves Robert peut sembler maladroit en comparaison des intentions exprimées par Louis Pergaud, mais il y gagne en fraicheur. Un des personnages centraux du film, bien que n'étant pas l'un des héros, est l'instituteur. Il est le seul adulte sage et posé au milieu d'une population d'abrutis avinés et colériques. C'est ainsi que Louis Pergaud se voyait dans le village de... Lire la critique de La Guerre des boutons

10 2
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·

Critique de La Guerre des boutons par damdouss

Un film qui a énormément vieilli, aux situations totalement improbables (gamins quasi en autogestion !). Les personnages semblent des pantins désincarnés. Toutefois certains dialogues sont marrants et les paysages bucoliques hissent ma note vers la moyenne. Lire la critique de La Guerre des boutons

2 5
Avatar damdouss
5
damdouss ·

Adaptation tendre et goguenarde

Fidèle au roman de Louis Pergaud, Yves Robert cisèle avec sa "Guerre des Boutons" une mémorable chronique rurale, portant une attention tendre et goguenarde à son essaim bourdonnant de personnages (inoubliable : "Si j'aurais su, j'aurais pas venu " proféré par un petit Gibus tombé aux mains de l'ennemi)... Certainement mineur et un peu académique au... Lire l'avis à propos de La Guerre des boutons

1
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·

Critique de La Guerre des boutons par Alligator

"Si j'avais su, j'aurais pas v'nu!". Ben moi, j'avais su et j'aurais bien v'nu encore une fois passque c'est un super film. Pas que pour les enfants. C'est une histoire qui parle à tout le monde. Réalisé avec la justesse d'abord, puis la joie et l'humour communicatif d'un Yves Robert qui adapte remarquablement Louis Pergaud en faisant chanter les rêves et l'insouciance de l'enfance. Un très beau... Lire l'avis à propos de La Guerre des boutons

3
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Critique de La Guerre des boutons par victorbellec

Pour moi, l'un des plus beaux films français. Les personnages sont attachants (Qui ne se souvient pas de Lebrac & petit gibus), l'histoire très prenante, et nous plonge dans la jeunesse d'avant les 30 glorieuses! Formidable film! A avoir vu absolument et à posséder dans sa vidéothèque! Lire la critique de La Guerre des boutons

3
Avatar victorbellec
9
victorbellec ·

Vive les vacances!

  Si j’avais su, si j’avais su. J’aurais pas venu. Mais j’avais pas su. Alors je suis venu. Le film qui va vous faire regretter les vacances, c’est icelui. C’est bon les vacances. Congés, RTT, préretraite, année sabbatique ? Qu’importe. Partez en vacances, et faîtes vous plaisir. Retournez en enfance. Innocence. Combat pour de faux avec des épées en bois. Rivalité et guerre des... Lire la critique de La Guerre des boutons

2
Avatar Angie_Eklespri
7
Angie_Eklespri ·

Frais, passionnant, intelligent...

Faire jouer une centaine de gosses sans tomber dans la niaiserie ou dans les attitudes têtes à claques était une gageure. Et sur ce point Yves Robert réalise un véritable sans faute. La mise en scène est inventive, parfois poétique (la course entre les grands troncs d'arbres), l'univers de l'enfance est parfaitement restitué alternant la cruauté (la chasse au renard) et la tendresse (le lapin... Lire la critique de La Guerre des boutons

1
Avatar estonius
10
estonius ·

La craie sur le tableau noir.

Le livre de Louis Pergaud, sa verve, sa truculence et les nostalgies d’enfance qu’il suscite ont eu un tel impact dans l’imaginaire collectif français qu’il n’y a rien d’étonnant qu’il ait donné lieu à tant d’adaptations. Précédée par La guerre des gosses de l’inconnu Jacques Daroy en 1936, celle d’Yves Robert est la deuxième en date et la plus connue et célébrée. Et,... Lire l'avis à propos de La Guerre des boutons

3 7
Avatar Impétueux
3
Impétueux ·