Affiche La Gueule ouverte

Critiques de La Gueule ouverte

Film de (1974)

Ne parlez pas de la Mort, c´est un sujet morbide

Parmi tous les films de Pialat, La Gueule ouverte est peut-être le plus radical. Le plus personnel aussi, comme si l'un ne pouvait aller sans l'autre, comme si on ne pouvait évoquer les tréfonds de l'intimité au cours d'un film classique, banalement lesté d'effets de mise en scène futiles et de dialogues dérisoires. Parce qu'il le sait bien, lui l'amateur de peinture, que le trompe... Lire l'avis à propos de La Gueule ouverte

25 3
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

« Ah pis merde, c’est la vie, quoi. »

Nous ne vieillirons pas tout court. Après l’enfance nue, les amours de jeunesse et le couple adulte, le regard de Pialat se pose sur la maladie, l’agonie et la mort. Il est intéressant de voir la similitude de sujet avec Amour de Haneke, et, surtout, la différence de traitement. A l’appartement parisien répond la province, au couple cloitré et fusionnel répond les parents liés dans une... Lire la critique de La Gueule ouverte

19 1
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

"C'est fini"

Au fond, je n'ai pas l'impression qu'on filme souvent vraiment la mort au cinéma : on l'utilise, on la représente, on parle du deuil, mais qu'on filme le processus même de mort comme Pialat le fait dans la Gueule ouverte, c'est rare. Et pourtant, la Gueule ouverte ne filme au fond pendant 1h30 que des tentatives de déni, de se détourner de l'inévitable : on boit, on couche,... Lire l'avis à propos de La Gueule ouverte

3
Avatar TarkovskiNautique
10
TarkovskiNautique ·

La mort leur va si bien

Sympa mais un peu trash. La narration est minimaliste, sans trop d'enjeu, Pialat s'intéressant avatn tout au quotidien, à la vie (y compris dans la mort). Alors qu'on aurait pu tomber dans la platitude ou le misérabilisme total, Pialat surnage aisément et propose un récit hypnotique, aux choix symboliques intenses (ce n'est pas pour rien si on s'intéresse à la sexualité du fiston en... Lire l'avis à propos de La Gueule ouverte

2
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

La Saveur ouverte

Un acteur nu, c’est pas la vérité, c’est un acteur nu. Un acteur, la gueule ouverte, c’est pas la mort, c’est un acteur qui a l’air con. Lire l'avis à propos de La Gueule ouverte

1
Avatar Limguela_Raume
6
Limguela_Raume ·

Critique de La Gueule ouverte par Maqroll

Tout simplement le plus grand film sur la mort à ma connaissance. Philippe Léotard et Nathalie Baye forment un couple déchiré et déchirant face à cette grande énigme, terreur de l’être humain depuis la nuit des temps. Comme toujours chez Pialat, ce qui domine est la maîtrise de la caméra, toujours placée où elle doit l’être. Elle montre tout mais avec une pudeur infinie, comme dans cette scène... Lire l'avis à propos de La Gueule ouverte

2 2
Avatar Maqroll
10
Maqroll ·

Critique de La Gueule ouverte par Ygor Parizel

N'étant pas un grand adorateur de Pialat, il y a toujours une appréhension de ma part à la vision d'un de ses longs-métrages. Ici cependant, il s'agit d'un des meilleurs selon moi. La Gueule ouverte est un peu une réponse au classique de Bergman, Cris et chuchotements sorti quelques moins plus tôt en racontant l'agonie d'une femme et de son entourage. Mais en réalité, de la mourante on ne... Lire la critique de La Gueule ouverte

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·

Du rien dans le tout. Le tout n'est rien.

C'est un film où il ne se passe rien. C'est un film où il se passe tout. C'est un film qui vous prend progressivement aux tripes. Pialat observe ses personnages tout en respectant leur intimité, il y a très peu de plans rapprochés ou de gros plans. Il garde une certaine distance avec eux. Il pose sa caméra et la laisse tourner. Il panote parfois, pour suivre le déplacement d'un personnage.... Lire l'avis à propos de La Gueule ouverte

Avatar JulienGauthier
8
JulienGauthier ·

Critique de La Gueule ouverte par Cinemaniaque

Le style Pialat fait encore mouche : des plans-sequences qui s'enchainent, des acteurs merveilleux (Hubert Deschamps en tete), une authenticite et une emotion certaine... Mais voila, moi la mort c'est un sujet qui me gene, surtout quand c'est si frontal, si personnel en plus, je me sens voyeur, je me sens impuissant, bref je me sens mal. Et du coup, je decroche du film... Lire l'avis à propos de La Gueule ouverte

Avatar Cinemaniaque
5
Cinemaniaque ·

Critique de La Gueule ouverte par FrankyFockers

C'est un Pialat que je n'avais jamais vu. Je ne le reverrai sans doute jamais, tellement t'en prend plein la gueule, c'est une vraie épreuve, mais c'est en même temps un très beau film, à la mise en scène magnifique, et une direction d'acteurs, comme d'hab, hallucinante. La photo d'Almendros est superbe et très discrète, ce qui prouve que le meilleur chef op du monde était tout à fait capable... Lire la critique de La Gueule ouverte

1
Avatar FrankyFockers
7
FrankyFockers ·